Un mauvais regard serait à l’origine de l’agression au LP de Trinité

Vues : 371

Dans la matinée du jeudi 15 octobre une bagarre a éclaté au Lycée Professionnel Frantz Fanon de Trinité. Un élève a été blessé à l’arme blanche, il est toujours hospitalisé.

Plusieurs élèves ont fait irruption dans une salle de cours pour s’en prendre à un élève en classe de première CAP mécanique hier matin.

Originaire de Sainte-Marie, l’adolescent âgé de 17 ans, ne s’est pas laissé faire; s’en est suivi une bagarre et c’est dans ce contexte qu’il aurait été frappé à plusieurs reprises avec une arme blanche. Blessé à l’abdomen il a été  évacué par hélicoptère vers l’hôpital de la Meynard. Contrairement aux informations qui ont circulé hier, ses jours ne seraient pas en danger. Dans la bagarre un autre lycéen a été légèrement blessé, il a été soigné à l’Hôpital de Trinité.

Les gendarmes sont arrivés assez rapidement sur les lieux pour ramener le calme et permettre l’intervention des secours en toute sécurité.

Selon les lycéens, un mauvais regard qui remonterait à la semaine dernière serait à l’origine de cette poussée de violence. Les agresseurs n’ont pas hésité à faire usage d’une arme, (couteau ou ciseaux), pour régler leur compte, devant une salle de classe médusée.

Le maire de la commune de Trinité, le directeur de cabinet du rectorat et la vice-présidente de la Région se sont rendus sur place dans la journée. Une cellule psychologique sera mise en place. Plusieurs élèves sont toujours en état de choc.

L’enquête suit son cours pour comprendre ce qui s’est réellement passé et retrouver les agresseurs; selon les autorités, il ne sera pas difficile de les identifier puisque les individus impliqués dans cette affaire sont des élèves.

Depuis 7 heures ce vendredi matin, les lycéens manifestent devant leur établissement pour dire non à ces actes de violence.

Photo : Facebook