Un serpent trigonocéphale croisé à Morne Larcher au Diamant

Vues : 7533

Ci-dessous un serpent Fer de lance ou Trigonocéphale croisé à l’occasion d’une randonnée au Diamant à Morne Larcher. « Précaution » a indiqué Louis Cqll, l’auteur des photos, qui les a partagées dans le groupe « Martinique : sa faune, sa flore … » ce mardi 22 décembre. En effet ce serpent peut-être très dangereux pour les randonneurs qui croisent sa route.

serpent-Trigonocephale-martinique-a

Le trigonocéphale est présent sur toute l’île. Sa morsure (parfois mortelle) en fait le seul animal dangereux pour le randonneur.

Il ne faut ni exagérer, ni minimiser le danger qu’il représente. Pris de peur panique, il s’enfuit en général à l’arrivée d’un groupe de personnes. Restez toutefois vigilant et regardez où vous posez les pieds. La meilleure prévention consiste à ne pas s’écarter des chemins et proscrire totalement le « hors-piste ».

En cas de morsure, il faut :

  • calmer la personne, lui donner un antalgique anti-inflammatoire (aspirine), la faire boire
  • aspirer le venin (pompe aspi-venin)
  • nettoyer la plaie avec un antiseptique local
  • coucher le patient avec le membre concerné (préalablement immobilisé dans une attelle) en position surélevée
  • procéder à l’évacuation rapide vers l’hôpital le plus proche
  • placer de la glace enveloppée dans un linge à proximité de la plaie dès que possible.

Office National des Forêts Martinique