Une jeune blogueuse culinaire de Martinique star du salon de la gastronomie des Outre-mer

Vues : 1828

Prisca Morjon est le coup de cœur du Salon de la gastronomie des Outre-mer. Elle a débarqué Lundi dernier avec ses casseroles, ses robots ménagers en plein milieu du stand du Comité Martiniquais du Tourisme. Il n’était pas question qu’elle soit absente au Paris Event Center. Cette jeune cordon-bleu a un parcours singulier. Elle débarque en 2000 à Montpellier et étudie durant cinq ans l’information et la communication, elle se spécialise dans le vin à Bordeaux jusqu’en 2009, et puis, Prisca quitte tout et rentre au Pays où elle devient une blogueuse culinaire, avec à son compteur plus de 15 800 abonnés. Elle a découvert un nouveau métier, qui associe l’humain et l’art de la table.

20160212_144748

UN CONTE DE FÉE

L’histoire de cette jeune femme est simple. C’est une histoire de fée qui se serait penchée sur son berceau, comme dans les contes qui finissent bien.
La cuisine, Prisca Morjon est tombée dedans toute petite, quand sa grand-mère cuisinière préparait en sa présence, de bons plats créoles, traditionnels. Mais les odeurs de cuisine elle les respire dans la maison familiale également, car non seulement ses grands-parents étaient excellents dans la cuisine, mais son père, sa mère sont « tous les deux dans les fourneaux ». Résultat, ils accouchent d’un petit cordon bleu. Elle dit avoir « eu la chance d’être initiée au goût, à la qualité des produits et à cet amour de la cuisine locale ».

20160212_144626

DES RECORDS DE VUES

Prisca partage ses trouvailles, ses recettes locales avec non seulement ses proches mais avec des abonnés de tous les coins de la planète. Fière du nombre croissant d’internautes qui la suivent, elle veut aller plus loin. Depuis quelques temps, elle  démarche les marques de produits locaux pour les associer à sa cuisine et les mettre en valeur sur le blog. Quoiqu’elle se fait un devoir de conseiller  les internautes, de publier régulièrement ses menus sur son site de cuisine, elle avoue qu’il lui faut également compléter ses revenus. Car, entre temps, Prisca est devenue une jeune mère de famille, elle se lance donc à son compte. C’est une EURL qui gère son business, une Entreprise Uni- personnelle à Responsabilité Limitée. Elle a « toujours travaillé toute seule » et c’est difficile, pense Prisca, qui  s’enhardit d’avoir appris toute seule ce nouveau métier.

20160212_144714

TOURISME ET CUISINE

La jeune Chef en cuisine, pour avoir plus d’atouts, a décidé de  développer ses compétences en faisant plusieurs activités complémentaires. L’essentiel de ses activités ce sont les ateliers touristiques, elle dispense des cours de cuisine dans une distillerie de Martinique, elle apprend aux touristes les bases des plats traditionnels. En plus de ses activités touristiques, Prisca fait des animations culinaires avec des partenaires de produits locaux (Martinique) ou de l’hexagone , elle propose des recettes pour valoriser les marques. Un vrai travail de VRP, elle est présente sur des stands, dans des Salons pour assurer la promotion de ces marques locales.

20160212_144354

CUISINE AUTHENTIQUE  ET PATRIMOINE

Le Comité Martiniquais du Tourisme est un partenaire important pour la jeune Chef. Une équipe surprise et circonspecte, mais cette façon de faire du partenariat à travers des produits authentiques comme la cuisine traditionnelle, l’a depuis rassuré, poursuit Prisca; elle est imbattable quand il faut préserver le patrimoine de son île. Elle ne perd pas ses objectifs, fidéliser ses abonnés ; « ma clientèle est métropolitaine et composée en très grande majorité d’antillais d’ailleurs, qui vivent en France et d’antillais, encore au Pays ».

20160212_144741

AU SALON DE LA GASTRONOMIE DES OUTRE-MER

Sur le salon, la blogueuse de « macuisinecréole », n’imaginait pas travailler avec des compatriotes ici à Paris. Un vrai défi pour elle, l’année dernière, elle a travaillé avec des confrères sur un stand. Mais, pour cette 2ème édition, elle est seule au stand du Comité Martiniquais du Tourisme. La Chef Prisca s’occupe d’un produit que le Comité veut développer, une box dans laquelle, plusieurs  de ses recettes sont vendues. «Être au Salon, est une chance, c’est une excellente occasion de voir et rencontrer beaucoup de fans de mon blog, qui sont de passage dans le Salon de la Gastronomie des Outre-mer » déclare Prisca.

Elle nous laisse, car la Chef doit préparer un gratin de christophine au manioc avec une chips de bacon, une recette locale en prenant un petit raccourci avec la tradition (en fait revisitée), elle aime bien cette expression Prisca. Une Grand-Chef qui marche à grand pas dans ceux de la Chef-multi étoilée, qu’est Babette de Rozières, et dont elle confirme être une très grande Fan.

Écoutez Prisca Morjon, elle nous raconte son nouveau métier, elle est blogueuse culinaire. Elle est ravit de rencontrer ses Fans.  Elle se réjouit de participer au Salon de le Gastronomie des Outre-mer de Babette de Rozières :

Dorothée Audibert-Champenois

®Dothy A-Ch