Une martiniquaise élue « Super Mamie d’Ile-de-France 2016 »

Vues : 3484

Elle a plusieurs surnoms, Mamie Nomade, Super Mamie, mais on retiendra désormais que la martiniquaise Antoine Grocravla-Brigitte est la nouvelle « Super Mamie  d’Île-de-France 2016 ». Antoinette peut maintenant prétendre devenir la « Super Mamie Nationale », elle représentera la région, c’est le 12 juin prochain. En attendant, Super mamie antillaise, se réjouit de sa nouvelle écharpe et de ce nouveau titre.

5741903_66168ce6-0a46-11e6-b821-65380d57d89a-1_545x460_autocrop

Hier (dimanche 24 avril), à Clichy-La-Garenne, la mamie de 63 ans a été élue « Super Mamie d’Île -de-France », devant 400 spectateurs au Théâtre Ruteboeuf dans les Hauts-de-Seine.
Cette grand-mère qui a quitté son île, la Martinique en 1998, a élevé quatre enfants, aujourd’hui, elle a onze petits-enfants qui l’adorent.
Ce sont justement eux qui ont inscrit leur mamie Antoinette au concours, où presque 150 personnes étaient attendues pour la soutenir. Cette récente retraitée qui habite Provins (Seine-et-Marne), s’est dit « très surprise de gagner », contente d’avoir participé au concours, « un grand bonheur » dira t-elle au micro du Parisien.

super mamie

Ces enfants et petits-enfants ne tarissent pas d’éloges sur leur mamie, « C’est une mamie géniale, elle m’a appris beaucoup de choses », s’enthousiasme une de ses petite-filles, « Elle m’a appris mon premier pas de danse ».
Ses origines elle en est si fière, ici, la martiniquaise, participe a des soirées d’orchestre antillais, s’investit dans des associations. D’ailleurs, Antoinette a concouru avec la robe traditionnelle de son île, la Martinique et dansé sur les airs créoles qu’elle connaît bien, «  ce sont mes racines, mon patrimoine, je ne veux pas qu’ils disparaissent » confie la foyalaise. « C’est pour ça que je continue à parler créole ou a cuisiner les recettes traditionnelles. Et comme toujours en Martinique, à faire la fête et à danser » (Le Parisien).

5742779_1-0-208227748_545x460_autocrop

Entourée de sa marmaille, l’antillaise ne se déplace qu’en famille. Une retraitée active, qui reçoit tous les week-end, famille et amis. Elle précise « j’adore être en groupe, pour faire la fête, chanter, danser, profiter de la vie. Il faut transmettre la joie »

Antoinette ne veut pas s’ennuyer. Il y a un an elle a arrêté ses activités professionnelles. La martiniquaise a toujours travaillé dans des écoles et des centres d’animation. Depuis qu’elle a quitté le Lycée « Les Panevelles de Provins », Antoinette s’occupe à plein temps des petits de ses quatre enfants.

A coup sûr, sa tribu sera de nouveau sur le pied de guerre, sur la Côte d’Azur, le dimanche 12 juin dès 14h «30, pour soutenir la candidate martiniquaise Antoinette Grocravla-Brigitte à l’élection nationale, de « Super Mamie Nationale 2016 ».
La Martinique et « Super Mamie 2016 d’Île -de-France », en piste pour un nouveau titre à l’Opéra de Nice.

Dorothée Audibert-Champenois – photoLeParisien

 

 


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés