Une rentrée sous le signe du changement

Vues : 258

Malgré un nombre d’élèves en baisse cette année, la rentrée 2017 apporte son lot de nouveautés. Petit état des lieux, histoire de faire le point sur ce qui change cette année en Martinique.

La rentrée 2017 en chiffre, c’est : 75 423 écoliers, collégiens et lycéens attendus dans le secteur public et privé sous contrat. 36 615 écoliers dans le 1er degré (33 410 dans le public, 3 205 dans le privé sous contrat) et 38 808 élèves dans le 2nd degré (34 119 dans le public, 4 689 dans le privé sous contrat). Des chiffres en nette diminution qui s’explique par le contexte de baisse démographique de la Martinique.

Côté personnels  5 918 enseignants titulaires sont comptabilisés 2 729 professeurs des écoles et 3 189 professeurs de lycée et collège (dont 109 CPE). Il faut aussi compter 178 nouveaux personnels d’enseignement et d’éducation stagiaires formés dans l’académie (78 stagiaires enseignement public 2nd degré, 76 stagiaires enseignement public 1er degré et 24 stagiaires de l’enseignement privé)

LES NOUVEAUTÉS DE 2017

  • Dédoublement des classes de CP en Rep +

Les classes de CP dans les écoles des quartiers très défavorisés (dits Rep +) afficheront un effectif maximum de 12 élèves. Sur l’île, le réseau d’éducation prioritaire renforcée comprend 9 collèges et 52 écoles maternelles et élémentaires rattachées. Dans les classes où les effectifs sont importants, de l’ordre de 20 à 24 élèves, des dédoublements seront mis en place. Là où les effectifs sont déjà à 12 ou à 13 élèves, les dédoublements ne seront pas nécessaires.

  • Retour à la semaine de 4 jours

Toutes les communes de l’île sauf Le Prêcheur, Fonds-Saint-Denis et Bellefontaine, retournent à la semaine de 4 jours. Il s’agit du troisième changement de rythmes en neuf ans. Cette nouvelle donne ne règle ni la question de l’équilibre entre périodes d’enseignement et périodes de congés, ni celle du temps de travail des enseignants.

  • Une nouvelle réforme du collège

Dès la rentrée 2017, les collèges qui le souhaitent peuvent proposer aux élèves des enseignements facultatifs en langues et cultures de l’Antiquité, langues et cultures européennes et langues et cultures régionales, ils peuvent aussi offrir une deuxième langue vivante étrangère en classe de sixième.

  • Une aide aux devoirs pour les collégiens

Le dispositif « Devoirs faits » permet à des élèves volontaires de bénéficier, au sein de leur collège, d’une aide appropriée pour effectuer le travail qui est attendu d’eux. Chaque enfant pourra travailler individuellement pour faire des exercices ou répéter ses leçons avec la possibilité d’être aidé quand il en a besoin. Le dispositif sera mis en place dans tous les collèges au lendemain des vacances de Toussaint 2017.