Une violeuse et meurtrière canadienne refait sa vie en Guadeloupe

Vues : 358

Karla Homolka

Affaire sordide! Elle avoue avoir violé avec Paul Bernardo, son mari de l’époque et violeur en série, trois adolescentes dont sa petite soeur Tammy Homolka, toutes décédées. Lui est condamné à perpétuité, elle, s’en sort plutôt bien. Karla Homolka a purgé une peine de 12 ans de prison pour homicide involontaire, pour son rôle dans les meurtres de Kristen French, 15 ans, et de Leslie Mahaffy, 14 ans. Elle avait alors accepté de témoigner contre son mari, Paul Bernardo, plaidant aussi la position de femme batue.

La journaliste d’investigation canadienne Paula Todd a retrouvé sa trace. Dans un livre d’une quarantaine de pages paru sur internet, et intitulé Finding Karla, elle y relate sa rencontre avec l’ex detenue. Beaucoup estiment qu’elle devrait être en prison mais elle est libre depuis 2005. Elle a finalement refait sa vie en Guadeloupe, avec le frère de son avocate sous le nom de «Leanne Bordelais», où elle élève ses trois enfants.

Faut-il craindre la présence d’une criminelle en Guadeloupe? Est-elle réhabilitée et inoffensive? Va t-elle recommencer au contraire? L’avenir le dira, en attendant, à chacun de se faire son idée. Marina Ladou a mené sa propre investigation du Canada jusqu’en Guadeloupe et a rencontré des personnes clés pour remonter jusqu’à cette femme de 41 ans, pour en faire un film choc. A voir !


3 commentaires :

  1. Amélie

    La question me fait rire faudrai t’il craindre la présence d’une criminelle en Guadeloupe pourquoi il y a pas de criminelle en Guadeloupe lol

  2. OBC972

    Je ne vois pas l’intérêt de la traquer comme ça. Elle était battue par son mari, sous son emprise. Elle a fait de grosses conneries. Elle a payé. Depuis 2005 est est libre…

Les commentaires sont fermés