USA/Ferguson : Darren Seals, un militant trouvé mort, brûlé dans sa voiture

Vues : 670

La  Police du Comté de Saint-Louis (Sud-Ouest de Chicago) a confirmé la mort de Darren Seals, un militant afro-américain, leader des protestations contre la mort de Michael Brown, tué par la Police dans le Missouri en 2014. Dans une vidéo postée il y a trois mois sur son profil Facebook, l’activiste de 29 ans  interpellait les internautes sur des récentes intimidations policières. On y voyait son frère de 14 ans et lui, mis en joug par dix policiers du Comté de Saint-Louis.

etats-unis-la-troublante-mort-du-leader-de-la-protestation-de-ferguson

Dans la nuit de lundi à mardi 6 septembre, aux environs de 1h50, le corps de Darren Seals, a été retrouvé criblé de balles dans sa voiture au nord de la ville, dans des circonstances étranges.  Dans son véhicule qui a entièrement brûlé, son cadavre méconnaissable était réduit en cendre. Les causes de cette mort ne sont pas connues, la police qui a ouvert une enquête pour homicide, n’a ni mobile et ni coupable pour l’instant.

darrenseals

Ses proches sont sceptiques sur le déroulement de l’enquête de police, ils estiment que les autorités n’ont pas été rigoureux dès le début de leur recherches. Durant la veillée organisée par les camarades du militants assassiné, et à l’endroit même de la découverte du corps, certains étaient surpris de constater que la « zone » n’était pas scellée. D’autres choqués : « Nous marchions littéralement sur les cendres de sa voiture et de son corps » a déclaré Tamara « Bates » Dodd, un artiste-activiste », cité par Libération et The Guardian.

michael-brown-a-ete-abattu-par-un-policier-en-2014_312857

Il y a deux ans, Darren Seals était à la tête de la manifestation de Ferguson (banlieue de Saint-Louis). Le soir du 9 août 2014, il est arrivé très tôt à l’endroit où est mort Michael Brown. Le jeune homme de 18 ans gisait encore sur le sol tué par Darren Wilson, un policier blanc. Des émeutes avait secoué la ville de Ferguson et déclenché des protestations quand un jury décidait de ne pas poursuivre le policier. Une affaire qui avait particulièrement ému le défenseur et militant Darren Seals qui depuis, se sentait menacé et pris pour cible par la police de Saint-Louis. Une ville a majorité de Noirs et n’ayant que des policiers blancs.

Fervent militant de la cause noire, membre du groupe militant Hands Up United, Darren Seals s’opposait aux actions du Black Lives Matter qu’il accusait d’opportunisme politique.

darrensealsferguson

Il se revendiquait comme un «  homme d’affaire, révolutionnaire, militant, résolument noir, Africain en AmeriKKKa, combattant, leader » (KKK en référence au groupe du Ku Klux Klan).

Dorothée Audibert-Champenois
PhotosContemptor/Rawstory