Vaste opération de sécurisation du quartier des Terres Sainville à Fort- de-France

Vues : 2474

Au cours de la soirée du mercredi 14 juin dernier a eu lieu une nouvelle opération de sécurisation dans le cadre du plan d’action en faveur du quartier des Terres Sainville à Fort- de-France.

Cette Opération qui a mobilisé plus d’une trentaine de fonctionnaires de la Police Nationale, ainsi que d’agents de la Police municipale, s’est faite sous l’autorité de Fabrice RIGOULET-ROZE, préfet de la Martinique, accompagné de Renaud GAUDEUL, procureur de la République.

La police nationale et la police municipale ont ainsi contrôlé plusieurs débits de boissons (une procédure administrative pour non possession des documents administratifs est en cours) et plusieurs dizaines de véhicules. Un conducteur de 2 roues ayant refusé d’obtempérer a fait l’objet d’une interpellation ultérieure. Des contrôles d’identité, sur réquisition du procureur de la République, ont concerné par ailleurs 68 personnes.

Ce type d’opérations vient en complément d’une présence quotidienne renforcée et de patrouilles régulières notamment aux heures de fermeture des débits de boisson.

Un comité de pilotage (COPIL) se tient tous les mois depuis la signature du plan d’action en octobre dernier, afin de définir de manière opérationnelle et partagée, entre la mairie et l’Etat, les actions et priorités du mois suivant. Ce comité renforce la coordination des moyens humains (police municipale, Sécurité Publique, PAF, douanes, Dieccte….) et matériels de tous les acteurs, Mairie, autorité judiciaire et Etat. Il permet enfin d’assurer la cohérence de ces actions, au regard des trois enjeux identifiés par le Plan d’actions :

1/ Garantir la qualité de vie, en régulant notamment les activités de la vie nocturne, en particulier les débits de boisson et les nuisances sonores
2/ Redéfinir les espaces publics et privés, en permettant une circulation apaisée et la réappropriation des espaces publics par les habitants
3/ Mettre fin aux situations irrégulières ou illicites, en luttant notamment contre l’immigration irrégulière, contre le trafic local de stupéfiants et contre les cercles de jeu clandestins.