Victoire Jasmin, une sénatrice militante, une femme active et discrète de la Guadeloupe

Vues : 179

Elle était au Sénat en novembre, invitée par le Président du Sénat, Gérard Larcher.

Jeudi 14 décembre 2017, ce sont Valérie Pécresse et Patrice Karam, respectivement, Présidente et Vice-Président de la Région d’Île-de-France qui reçoivent Victoire Jasmin à Paris, au 33 rue de Jouy dans le 7ème arrondissement.

L’occasion d’approcher une élue surprenante, une femme active mais discrète, encore inconnue du grand public au soir du 24 septembre dernier.

Victoire Jasmin est une militante associative guadeloupéenne.

Mère de famille, elle a été élue sénatrice le 24 septembre 2017, sur la liste « La Guadeloupe au cœur de notre action » menée par Victorin Lurel, ancien député PS de Guadeloupe et ancien ministre des Outre-mer.

Victoire Jasmin qui a beaucoup milité au sein d’associations de parents d’élèves, fait de la politique depuis 2001.  Première adjointe à la mairie de Morne-à-l’eau et responsable de laboratoire de microbiologie au CHU en Guadeloupe elle a démissionné de son mandat d’adjointe au maire, en cause : le cumul des mandats, mais la sénatrice continue de siéger comme conseillère municipale sur son île.

Ses challenges, elle le dit clairement aux journalistes de 97 Land qui l’ont interviewée dans la salle des Conférences du Palais du Luxembourg, en octobre dernier : « Nous sommes confrontés au phénomène du vieillissement de la population et au chômage massif en Guadeloupe. Mes objectifs sont de permettre aux aînés de rester le plus longtemps possible à leur domicile et aussi d’intervenir sur les dispositifs de la formation professionnelle et de l’emploi. »

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus
Images C’news Actus Dothy