Violée dans son établissement scolaire et la scène postée sur le net

Vues : 338

Lycée Louis Delgrès

Une jeune lycéenne de 16 ans a été agressée sexuellement dans son établissement.

Nous sommes au lycée Louis Delgrès, au Moule en Guadeloupe, le jeudi 2 septembre. Une jeune fille de 16 ans est victime d’une agression sexuelle.
Nous sommes en début d’après-midi, dans une salle de classe de ce lycée professionnel, quand la jeune fille est abusée. Suivie dans un établissement psycho-pédagogique, cette dernière est considérée comme vulnérable; une vulnérabilité dont se serviront ses agresseurs afin d’exercer sur elle une intimidation destinée à l’empêcher de parler des faits.

Pire encore, la scène est postée sur le web.
Comme si le traumatisme de l’agression ne suffisait pas, l’un des agresseurs de la jeune fille, après avoir filmé la scène, ira jusqu’à la diffuser sur les réseaux sociaux.

Alertée seulement le lendemain par le proviseur adjoint du lycée, la mère de la jeune victime refusera de regarder la vidéo, jugée extrêmement violente par les amis de la famille.
Terriblement choquée, le mère n’hésitera pas à porter plainte en espérant que les auteurs de ce double traumatisme seront lourdement punis.

Ces derniers, au nombre de quatre, trois garçons et une fille, ont été identifiés par les forces de l’ordre. Et c’est la fille qui, semble t-il, aurait menacé la victime de représailles si elle parlait de son agression.

Au rectorat, l’on déclare prendre cette affaire très au sérieux.
La procédure prévue dans pareil cas a été déclenchée et une cellule d’écoute a été mise en place pour l’ensemble de la communauté scolaire.