Violence à Mayotte : Les chiffres prédisent un « cataclysme » en 2017

Vues : 1214

Les chiffres de la délinquance en hausse. Un constat qui inquiète le Procureur de la République de Mayotte. Ce mardi , Joël Guarrigue a alerté, les parents, le Conseil Régional, l’État, les communes et les maires, ainsi que le Parquet sur leurs « responsabilités respectives vis-à-vis des enfants en danger ».

Il rappelle les chiffres de l’État-major de la sécurité qui annonçait, qu’en 2015 déjà les chiffres de la violence avaient augmenté de 50% par apport à l’année précédente.

Avec un chiffre au delà de la moyenne nationale à un peu moins  -20% la délinquance augmente à un rythme incontrôlable aujourd’hui, Ce nouveau département français, a du mal avec une violence qui augmente chaque année. Un tiers des faits de la violence est imputable  aux mineurs.

Deux causes expliquent la croissance de cette délinquance : l’arrivée de la drogue de synthèse « le chimique » et les violences « inouïes » qui sont déclenchées par des rivalités intervillageoises. Des rivalités qui impliquent souvent de jeunes adolescents.

Pour le Procureur Joël Guarrigue, si on ne fait rien, ce sera une situation catastrophique à Mayotte. Les chiffres de la délinquance, en constante hausse, prédisent un « cataclysme » en 2017, selon le magistrat.

Dorothée Audibert-Champenois


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés