Vœux 2011 de Serge Letchimy à la Presse Martiniquaise

Vues : 2

serge-letchimy-président-conseil-général-martinique

C’est ce jeudi 06 janvier en l’Agora de l’ Hôtel de Région, que le Président Serge Letchimy a souhaité exprimer ses vœux 2011 à la presse locale. Retenu en plénière sur l’évolution institutionnelle de la Martinique, c’est Catherine Conconne, 1ère Vice Présidente de la Région, qui s’est exprimée en son nom, souhaitant une très bonne année 2011 aux médias de notre île.

« Il me revient de vous souhaiter une bonne année. Votre présence à nos cotés comme toutes les années nous est indispensable, tant la presse participe et concours avec grandeur, avec justesse, mais également dans un accompagnement d’un niveau déontologique extrêmement appréciable à la Martinique, tant votre présence concours à l’exercice de la démocratie.

Comment pourrait-on envisager que notre action de politique ne soit pas relayée au plus large, au plus grand nombre, au public, au grand public si vous n’existiez pas ?! Comment peut-on imaginer, que ce pays ne puisse pas faire battre son cœur, se faire entendre grâce à vos émissions, qui parfois nous donne, on le reconnait, un peu de poils à gratter, mais qui nous permet au quotidien de nous remettre en cause, de nous remettre en question et de faire au mieux pour que l’exercice démocratique auquel nous nous livrons au quotidien et qui n’est pas facile, puisse être apprécier au mieux.

Donc j’ai envie de vous dire, très spontanément et du fond du cœur, bonne année à vous tous, bonne année à la presse Martiniquaise, tout métier confondus, du pigiste au directeur, mais à tous ces techniciens qui également au quotidien font le bonheur de nos yeux et de nos oreilles. J’ai envie de vous dire aussi que très spontanément, je me contenterai de vous souhaiter du bonheur. Ce mot que je vous inviterai à écrire avec un B majuscule, et auquel je vous invite à y mettre ce que vous voulez.

Le bonheur passe très certainement par la meilleure santé possible,  je vous la souhaite. Le bonheur passe par la meilleure concorde et la meilleure entente, dans votre famille personnelle, je vous le souhaite. Le bonheur passe aussi par le meilleur exercice possible, le meilleur accomplissement possible de votre métier dans les meilleures conditions possibles, je vous le souhaite. Le bonheur passe aussi par le meilleur partenariat que vous pourriez en tout cas tissez avec votre pays, celui auprès duquel vous travaillez au quotidien, pour notre bonheur et pour le bonheur de tous ces administrés.

Chers amis de la presse vous êtes comme nous des Martiniquais, habitant ce pays l’aimant autant que nous, et je vous invite en tout cas en 2011 à porter encore plus haut, plus grand, le flambeau de la Martinique dans son image, dans son appréciation et dans son acceptation, la plus juste possible dans le monde entier. Vous faites ce pays, vous construisez ce pays, c’est grâce à vous qu’on l’apprécie ailleurs ou qu’on ne l’apprécie pas. C’est grâce à vous aussi, qu’on peut avoir des doutes sur le quotidien, que ceux qui attendent de nous un service, par exemple dans le cas du tourisme, puisse aussi avoir des doutes. Alors soyez aux côtés des 400 000 Martiniquais auxquels vous appartenez. Participons ensemble à la grande construction d’un pays que nous aimons, que nous chérissons et que nous voulons voir s’exercer et s’épanouir au plus haut. Votre contribution nous sera également très précieuse dans cette construction d’un pays que nous souhaitons le plus pacifique possible.

C’est vrai qu’au travers de vos chroniques l’année 2010 a été riche en évènements difficiles à accepter. Que ces évènements soient chez nos frères de la Caraïbe, le grand séisme d’Haïti, que ces évènements soient tout simplement partis de notre quotidien. Tous ces actes de délinquances, ces meurtres que la jeunesse Martiniquaise a connu, que vous avez relayé, je souhaiterais en tout cas avec vous, qu’au delà du constat, qu’au delà de l’image figée, vous puissiez dans un grand élan de solidarité, nous aider à construire cette Martinique plus pacifique, vos messages sont importants, votre manière de rendre l’information est importante et en tout cas ne soyez pas indifférents à cet appel que nous vous faisons de vos dires, soyez à nos côtés, parlons ensemble à cette jeunesse, de la manière la plus pacifique possible, la plus juste possible. Adressons-nous à elle pour dire aussi qu’elle fait bien quand elle fait bien, qu’elle fait merveilleusement bien, quand elle fait merveilleusement bien et que si jamais elle fait mal, c’est regrettable et qu’avec vous, qu’avec nous, nous pouvons concourir ensemble à ce que se soit la dernière fois, et que plus que jamais vous soyez appelés à des actions de communications, d’informations qui soient plus réjouissantes que beaucoup qui ont traversé cette année 2010.

C’est cet élan de solidarité que je vous appelle à accomplir avec nous, parce que très personnellement, je ne fais pas de différence entre l’action que vous menez et celle que nous accomplissons au quotidien. C’est le grand devoir de citoyenneté que nous avons décidé de servir et en tout cas, du fond du cœur permettez encore que je vous dise très bonne année à vous tous, individuellement et collectivement dans vos organes de presse, et dire simplement que j’ai noté, avec beaucoup de bonheur que nos organes de presse s’étaient mis à la couleur locale, nous faisaient découvrir encore de manière délicieuse ce pays que nous émettons et je peux vous dire que le Conseil Régional pourra être à vos côtés pour vous accompagner lors des grands évènements que nous voulons servir, je veux parler du carnaval, du tour des yoles et de tous ces évènements qui font notre richesse patrimoniale et notre richesse culturelle, parce que nous avons besoin de ces images, nous avons besoin de cette culture endogène que vous cultivez et sachez qu’à vos côtés, il y aura une Région partenaire, qui sans vous demander de vous mettre sous ses ailes, sera côte à côte avec vous dans un partenariat le plus juste et le plus partagé possible. Encore une fois bonne et merveilleuse année à toutes et à vous tous« .

Les invités se sont ensuite réunis autour d’un cocktail dinatoire tout en musique. Une soirée animée par l’Orchestre de Ronald Tulle et ses musiciens.

Crédit photo : Serge Letchimy