Vols dans les exploitations agricoles : Les gendarmes proposent des solutions pour lutter contre ce fléau

Vues : 728

Le vendredi 11 août 2017, une rencontre initiée entre la gendarmerie et les représentants de la chambre d’agriculture a permis un échange bilatéral fructueux permettant de comprendre les agriculteurs et de communiquer sur leurs actions présentes et futures.

Depuis peu les gendarmes sont dotés de motos tout-terrain permettant aux motocyclistes de la gendarmerie de patrouiller dans les exploitations afin de rencontrer les agriculteurs et de dissuader les personnes malveillantes de s’y introduire. Des correspondants sûreté peuvent être sollicités afin de dispenser des conseils adaptés pour la sécurisation des exploitations.

De même en partenariat avec les municipalités et autres services de l’État, des contrôles seront programmés dans le cadre de la lutte anti-fraude aux abords des routes sur les points de ventes de fruits et légumes.

La gendarmerie rappelle « que la consommation de produits non tracés présente des risques sanitaires car les fruits ou les légumes volés peuvent avoir subi des traitements nécessitant une période d’attente avant la récolte. Il en est de même pour les animaux volés pour lesquels la viande peut être impropre à la consommation pour des raisons médicales. »

Aussi les agriculteurs doivent  porter plainte systématiquement dès qu’ils sont victimes de vols car ceci permet aux enquêteurs de mener à bien leurs investigations la résolution de l’affaire.

Sources : Gendarmerie Martinique