Week-end sanglant en Guadeloupe : 5 morts

Vues : 6120

De mémoire de guadeloupéen, jamais ou alors très rarement, on a assisté à un tel déchainement de violence.

Ce week-end a été particulièrement sanglant en Guadeloupe. Des faits d’une extraordinaire violence se sont produits durant le week-end à partir du 21 jusqu’à ce lundi matin du 23 janvier. Entre arme blanche et arme à feu, les dégâts sont considérables.

Un peu avant deux heures dans la nuit de ce lundi 23 janvier aux Abymes, plusieurs détonations, retentissent. Deux des coups de feu atteignent un jeune homme âgé de 23 ans. La victime reçoit une balle en pleine tête, le coup fatal. Ses agresseurs fuient avec sa moto. La police mène l’enquête.

A Sainte-Rose, en fin d’après-midi ce dimanche 22 janvier, un sexagénaire a reçu plusieurs coups de coutelas mortels. Les auteurs de l’agression ont été interpellés et placé en gardes à vue. L’enquête s’annonce compliquée car il y a plusieurs zones d’ombre autour de ces faits.

Mais ce qui marquera la Guadeloupe c’est ce crime passionnel survenu samedi soir 21 janvier au Moule. Un septuagénaire soupçonneux tue un homme qu’il pense être l’amant de sa concubine. Il tire ensuite sur la femme et se tue avec le fusil.

Déborah Jean-Louis.