Young Chang MC est condamné à 11 ans de prison ferme !

Vues : 4736
young-chang-mc

Le  verdict est tombé ce vendredi 28 octobre, le jeune rappeur guadeloupéen, un chanteur promis à un bel avenir musical, n’a plus rendez-vous sur scène mais en prison. Il est condamné à 11 ans de prison, son copain « costaud » Meverick Montout à 8 ans et son manager Jean-Marc Coudray à 6 ans.

Hier, à la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle l’avocat général avait requis des peines de prison lourdes contre Yoni Sama alias Young Chang MC et ses co-accusés. 18 ans de prison sont demandées pour le chanteur de reggae-dance hall, 15 ans de réclusion pour le gros bras Meverick Montout et 9 ans contre le manager, Jean-Marc Coudray, ayant eu une participation moindre durant la séance de torture et de sévices subie par un organisateur de spectacle dit « Zicos » le 23 septembre 2013.

delphine-lahounde-pbk

Maitre Frédéric Berna, l’avocat de la jeune passeuse a prononcé une plaidoirie très sévère contre les trois accusés qui comparaissent depuis lundi 24 octobre dans l’affaire Young Chang MC. « Vous étiez bêtes et immatures au moment des faits ! C’est la seule explication que vous donnez ! » explique l’avocat de la mule. Selon l’avocat, les guadeloupéens sont allés trop loin pour récupérer leur argent ou leur drogue.

Les trois guadeloupéens sont poursuivis pour trafic de stupéfiant, pour torture et sévices graves, détention d’armes, enlèvement et kidnapping. Avant que la police les prenne en chasse, le trio avait eu le temps de tirer sans faire de victimes.

Après l’examen de 14 crimes et délits, Young Chang MC a finalement écopé d’une peine moins lourde qu’il doit certainement à sa repentance et à ses aveux complets. Le jeune chanteur guadeloupéen a été  condamné ce vendredi à 11 ans de prison, son copain « costaud » Meverick Montout  à 8 ans et son manager Jean-Marc Coudray à 6 ans.

Young Chang sera incarcéré pendant 8 ans puisqu’il a déjà passé 3 ans en détention en attente de son procès.

Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus  Photo PBK/DelphineLahondé