Young Chang MC : les tenants et les aboutissants de son incarcération

young-chang-mc-en-prison

Nous vous en parlions dans un précédent article, Young Chang MC le chanteur de dancehall guadeloupéen est en prison depuis le 18 octobre avec son manager et un troisième homme. Ils ont été mis en examen et écroué à Nancy pour tentative d’extorsion avec actes de torture et de barbarie, enlèvement, séquestration et tentative de meurtre. Voici ce qui se serait passé :

Selon des sources proches de l’enquête, il s’agit en fait d’une affaire de trafic de drogue entre l’hexagone et la Martinique. Et non d’une prestation non payée à l’artiste, comme on a pu le penser dans un premier temps.

Plus de précisions donc liées à l’incarcération de Young Chang MC et de son manageur. L’affaire ressemble étrangement à une autre ayant eu lieu à Nancy le 29 septembre dernier alors que trois hommes ont ouvert le feu sur un immeuble à Pont-à-Mousson, dans le quartier du Breuil, après avoir pris la fuite.

C’est une affaire qui serait liée à un trafic de drogue entre la France et la Martinique. À l’origine de cette histoire, une jeune femme qui rencontre les trois hommes à l’issue d’un concert de Young Chang MC.

L’enquête judiciaire menée par le SRJP de Nancy a permis de remonter très rapidement la piste des 3 fuyards, avec pour seul indice le témoignage de cette jeune femme déclarant avoir été molestée par 3 individus ayant un profil similaire aux auteurs des précédents coups de feu. Il s’avère que cette jeune femme, sous contrôle judiciaire, avait été interpellée des semaines auparavant à l’aéroport international Aimé Césaire en Martinique en possession de résine de cannabis qu’elle tentait de faire passer à la demande de Young Chang et ses complices.

Le lien entre les 2 affaires devient une évidence, les 3 malfrats cherchent à récupérer la marchandise saisie, à défaut de la valeur de la marchandise. Et les moyens utilisés ne sont peu banals !

Séquestration 2 jours durant d’un proche de la mule qui endure, toute sorte de tortures dont viol avec objet, couteau chauffé avec de l’huile bouillante sur les fesses. La jeune femme est enlevée à son tour avec son enfant alors qu’elle était de retour à Pont-à-Mousson. Tout a dégénéré ce fameux 29 septembre, lorsqu’un ami de la jeune fille censé détenir la somme due, se rebelle et les coups de feux éclatent.

Le chanteur, son agent et l’un de ses amis, respectivement âgés de 23, 25 et 27 ans, ont été interpellés le 15 octobre à Chauny, Enghien-les-Bains et Seine Saint-Denis (93) pour être placés en détention provisoire puis écroués pour « tentative d’extorsions, actes de torture et barbarie, enlèvements, séquestrations et tentative d’homicide » à Pont-à-Mousson.

En contact avec la Police Judiciaire aux Antilles, les enquêteurs nancéiens parviennent à identifier les trois suspects grâce à des traces d’ADN.

Ce n’est pas la première fois que Young Chang fait parler de lui dans la rubrique des faits divers. Il avait été impliqué en août 2012 dans un règlement de comptes entre groupes de musique rivaux avec coups de feu et course-poursuite. Depuis cette affaire, il s’était exilé et vivait en région parisienne.

L’arrestation de Young Chang MC n’est donc pas lié à un simple un organisateur n’ayant pas payé son dû mais à cette sombre affaire de trafic de drogue entre la Martinique et l’Hexagone !

Un artiste en pleine expulsion vers la gloire qui sabote sa carrière de cette façon, c’est une bien triste nouvelle pour tous ceux qui apprécient sa musique.

Photo : Et Jah Créa Les Dreadlocks