Zika : forte possibilité d’un premier cas de microcéphalie en Martinique

Vues : 565
zika-a

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé aujourd’hui (22 mars) la possibilité d’un premier cas de microcéphalie en France. La femme enceinte est originaire de la Martinique. Actuellement des examens sont en cours pour vérifier si le bébé est véritablement atteint ou pas.

Aux Antilles-Guyane pas moins de 130 femmes enceintes sont infectées par le virus ZIka. Selon la ministre de la Santé, une Martiniquaise pourrait bien accoucher d’un bébé atteint de microcéphalie. Mais avant d’affirmer cela, toutes les analyses possibles sont réalisées pour être sûr du résultat. Si la microcéphalie est confirmée, il s’agira du premier cas français. Pour rappel, la microcéphalie est une malformation qui se caractérise par la petite taille du crâne du foetus. Elle peut entrainer des handicaps, voire la mort.

« Pour l’une d’entre elles, nous avons des éléments laissant penser que son bébé est atteint de microcéphalie et que cette microcéphalie est directement liée à son infection par le virus Zika. Je ne veux pas me prononcer de manière définitive car nous sommes en attente des résultats des derniers examens mais tous les éléments dont nous disposons vont dans ce sens-là aujourd’hui. Le virus a été transmis a priori par le moustique », a indiqué Marisol Touraine.

La ministre a rappelé que le virus avait déjà touché des milliers de personnes aux Antilles et en Guyane. La plus grande partie étant concentrée en Martinique, avec plus de 12000 cas d’infections. En Amérique du Sud, non loin des Antilles françaises, le Brésil, est le pays le plus touché par le Zika. A l’heure actuelle on dénombre 745 nourrissons atteints de microcéphalie et 157 bébés sont décédés suite à cette malformation depuis le début de l’épidémie en octobre dernier. La Colombie, deuxième pays le plus touché, a aussi il y a quelque temps, observé un premier cas de microcéphalie confirmé.

A.G