Zika : phase épidémique atteinte, la Martinique s’organise

Vues : 532

Avec 47 cas avérés d’infection à virus Zika et 610 cas évocateurs de la maladie, les autorités sanitaires viennent de constater le passage de la Martinique en phase épidémique.

Un nouveau cap a été franchi par le Zika en Martinique. La propagation du virus s’accélère au point que le stade d’épidémie tant redouté a été atteint en une semaine : 47 cas avérés et 610 cas évocateurs de la maladie ont été recensés. L’Agence Régionale de Santé (ARS) a tenu à rappeler l’importance des précautions à prendre pour se protéger.

  • Supprimer toute réserve d’eau inutile
  • Protéger et surveiller les gites qui ne peuvent être détruits
  • Vérifier régulièrement les coupelles de pots de fleurs, les abreuvoirs à animaux, etc.…
  • Dormir sous moustiquaire
  • Porter des vêtements longs
  • Utiliser des répulsifs corporels
  • Il est recommandé aux femmes enceintes de bien respecter les mesures de protection contre les piqures de moustiques, de consulter en cas de symptômes, et d’une manière générale de s’assurer du bon suivi de leur grossesse.

Petit rappel les symptômes du Zika se caractérisent par une éruption cutanée avec ou sans fièvre. Les autres signes décrits au cours de cette infection sont : fatigue, douleurs musculaires et articulaires, conjonctivite, maux de tête et douleurs rétro-orbitaires. Il existe une forte proportion de formes de la maladie avec des symptômes frustres ou sans symptômes apparents.

Cependant, des complications neurologiques en lien avec l’infection par le virus Zika, de type syndrome de Guillain-Barré, maladie caractérisée par une atteinte des nerfs périphériques, ont été décrites au Brésil et en Polynésie Française. Actuellement un patient est touché par ce syndrome en Martinique. Il est actuellement hospitalisé au CHUM.

De son côté la Collectivité Territoriale de Martinique n’a pas tardé à réagir. Son président, Alfred Marie-Jeanne, s’est exprimé sur le sujet :

« Face à une telle menace sanitaire pour la population martiniquaise, la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) se mobilise totalement pour limiter, autant que possible, l’impact d’une inévitable épidémie du virus du Zika… Nous appelons la population à suivre strictement les consignes de prévention qui sont diffusées par les autorités compétentes. »

La Collectivité va sensibiliser tout son personnel et va impliquer des personnels des centres médico-sociaux dans l’action spécifique en direction de la population. Une opération « répulsifs » sera organisée dans toutes les structures de la Collectivité accueillant des personnes âgées et des enfants, ainsi que dans les différentes antennes de P.M.I. Elle compte intensifier la mobilisation sociale contre le virus du Zika, à travers des actions de proximité.

A.G