14 lions se sont échappés d’un parc en Afrique du Sud, la population est mise en alerte maximale

Quatorze lions se sont échappés d’un parc il y a quelques jours en Afrique du Sud, selon les informations données par le journal BBCnews. Ces 14 félins se sont échappés du parc national Kruger.


Pour les autorités sud-africaines ce serait la plus grande évasion de lions de l’histoire de l’Afrique du Sud.

Le parc Kruger près des frontières entre le Zimbabwe et le Mozambique couvre près de 2 millions d’hectares et abrite plus de 500 espèces d’oiseaux et 147 espèces de mammifères. On estime que 2 000 lions vivent dans le parc.

Les autorités du pays ont sonné l’alarme à travers une déclaration invitant la population à la vigilance. Des équipes de recherches tentent de retrouver les fauves en cavale le plus vite possible.

La population est paniquée car la veille un enfant de deux ans a été déchiqueté par un léopard du parc et une équipe de rangers a du abattre deux léopards pour éviter le risque de nouvelles attaques. En avril dernier, dans le parc Kruger, un braconnier présumé de rhinocéros a été piétiné par des éléphants , puis mangé par la troupe de lions.

Les autorités locales ont placé une équipe de surveillance en continu, en attendant de retrouver les fauves en cavale et de les ramener au parc. Seulement le porte-parole des parcs nationaux, Ike Phahla, a expliqué que le simple fait de les ramener dans la réserve serait irréalisable : « Ils peuvent encore s’échapper ou être chassés par d’autres lions ».

Le gouvernement de l’Etat de Limpopo a indiqué que le troupeau de lions avait été vu près de la ville de Phalaborwa, près des frontières avec le Zimbabwe et le Mozambique. Il a demandé à la population d’être «vigilant en tout temps» jusqu’à ce que les animaux soient repris.

L’évasion reste encore inexpliquée dans un parc entouré de clôtures conçues pour protéger les animaux et les communautés locales.

«Nous devons identifier un parc où ils peuvent être emmenés et s’installer. Il existe un risque de conflit homme-fauve, il faut donc que les gens fassent attention», a ajouté le porte-parole du Parc Kruger, interrogé par la télévision sud-africaine.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy  – ImagesAM