16 homicides en Martinique depuis début 2022 : une importante rencontre a lieu à la CTM à Plateau Roy

Une réunion pour élaborer un plan territorial de prévention et de lutte contre les violences et contre la circulation active des armes. C ‘est ce vendredi matin 8 juillet toute la matinée à l’hôtel de la Collectivité de Martinique, à Plateau-Roy, en présence du Président de l’Assemblée, des parlementaires, des maires de Martinique et d’experts de la société civile.

 Quand le président du Conseil Exécutif de la CTM a décidé cette rencontre, la Martinique impuissante face à cette situation comptait son quinzième homicide, la plupart par armes à feu. Mais le décompte macabre et effarant s’est poursuivi dans la nuit de mercredi à jeudi, comme si cela ne suffisait pas.

« Nous vivons un moment extrêmement grave puisque nous avons dans notre pays plus de deux meurtres par mois » écrit Serge Letchimy.

Il a rappelé que la responsabilité de l’Etat est engagée en matière de maintien de l’ordre public, de sécurité et de lutte contre la circulation des armes. Voici son courrier adressé  le 3 juillet 2022 au Ministre de l’Intérieur Gérald DARMANIN

Monsieur le Ministre,

La Martinique vient de connaître ses quatorzième et quinzième homicides depuis le début de l’année 2022, encore une fois par armes à feu.

Nous vivons un moment extrêmement grave puisque cela correspond pour notre territoire à une moyenne tragique de plus de deux meurtres par mois.

La responsabilité de l’Etat est engagée en matière de maintien de l’ordre public, de sécurité et de lutte contre la circulation des armes.

A cet effet, et alors que j’ai alerté les plus hautes autorités de l’Etat dès la fin de l’année 2021 sur le phénomène de recrudescence de ces violences, j’ai pris l’initiative de réunir les élus et forces vives du pays sur ce sujet majeur du quotidien des Martiniquais afin de vous adresser une plateforme de revendications claire. Cette rencontre se tiendra dès la fin de cette semaine.

Toutefois, il me revient de vous alerter dès aujourd’hui, Monsieur le Ministre, sur le nécessaire sursaut de la part de l’Etat. Nous ne pouvons laisser ce climat de peur et d’insécurité s’installer.

Il revient aussi aux forces vives de se mobiliser à l’échelle du territoire pour proposer des solutions rappelle encore le Président du Conseil Exécutif de la CTM

A cet effet, il réunit les élus et forces vives du pays sur ce sujet majeur du quotidien des Martiniquais ce vendredi 8 juillet matin 8 juillet à l’hôtel de la Collectivité de Martinique

Cette rencontre doit notamment permettre d’adresser une plateforme de revendications à l’Etat et de proposer des solutions concrètes dans le cadre d’un plan territorial de prévention et de lutte contre les violences et contre la circulation active des armes.