2 125 femmes victimes de violences en Guadeloupe

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Selon les autorités, l’archipel guadeloupéen enregistre une hausse de 3,8% du nombre de cas de violences envers les femmes, par rapport à l’an dernier. L’une d’elles a perdu la vie.

Sur les dix premiers mois de l’année, le nombre de femmes victimes de violences enregistré par les forces de l’ordre s’élève à 2 125.

La moitié concerne le cercle intrafamilial : 1 115 cas. Ce qui représente une augmentation de 17,4% par rapport à 2019 sur la même période.

D’autres indicateurs sont en hausse. Comme celui des violences physiques : 868 contre 695 l’an dernier. Ou les menaces verbales : 200 contre 167.

Un homicide à déplorer
Il faut savoir également que 15 viols ont été perpétrés sur des mineures sur les dix premiers mois de l’année (24 en 2019)

Il y a eu 2 tentatives d’homicide relevées par les autorités. Et une femme a été « victime de coups et blessures volontaires ayant conduit à la mort ».
Par ailleurs et plus largement (dans et hors du cadre familial ), 43 cas d’agressions et harcèlements sexuels ont été enregistrés contre des femmes majeures.

Un arsenal à la disposition des victimes
Plusieurs dispositifs ont été mis en place par le gouvernement et les associations afin venir en aide aux femmes victimes de violences.

Un numéro anonyme et gratuit, le 3919, est disponible tous les jours de 9h à 21h. Ou encore le 0 800 39 19 19 du lundi au vendredi de 8h à 16h.

Le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles est à l’écoute des victimes, du lundi au vendredi, de 8h à 16h, au 0590 82 52 92.
Et bien évidemment, en cas d’urgence : le 17 (par téléphone) et le 114 (par SMS) sont également disponibles 7j/7, 24h/24.