2ème tour des Législatives : Maud Petit et les candidats ultramarins en campagne en métropole

Vues : 651

George Pau-Langevin arrive en tête dans le XXe 
La guadeloupéenne est en tête du premier tour des législatives avec 24,13 %, devant Medhi Kémoune de la France insoumise (18,66 %). (ci-dessous)

Babette de Rozières est éliminée (ci-dessous)
La guadeloupéenne arrive en 6ème position dans la 17ème circonscription. Béatrice Faillès, la candidate de la République en marche (31 %) sera dimanche 18 juin face à Danièle Obono de la France insoumise (17 %). Avec 6,53 %, Babette de Rozières arrive en 6e position .

Axel Urgin échoue, il est en 3ème position dans le Val de Marne
Candidat du PS dans la deuxième circonscription du Val du Marne. Il est en 3ème position (10,6 %) derrière les candidats de la République en marche, Jean-François Mbaye (33,67 %) et de la France insoumise, François Coq (18,62 %).

Maud Petit, la martiniquaise est qualifiée dans le Val-de-Marne (ci-dessus)                                 Candidate de La République en Marche dans la 4e circonscription du Val-de-Marne, Maud Petit est arrivée en tête avec 40,3%, devant son adversaire LR (22,35 %).

Corinne Narassiguin finit en 6ème position dans le Val de Marne
Ancienne députée des Français de l’étranger, la Réunionnaise PS qui se présentait dans la 3e circonscription du Val de Marne finit en 6e position avec 4,16 %, derrière la REM (35,79 %), les LR (21,68 %), la FI (14,13 %), le FN (10,77 %) et le PCF (4,71 %)

François-Xavier Bieuville est éliminé
L’ancien directeur de LADOM, ancien conseiller d’Yves Jégo et ancien patron de LADOM échoue à 13,94. Il ne réussit pas sa qualification pour le second tour dans la 5e circonscription des Hauts-de-Seine. La candidate de la REM est en tête (41,69 %), suivi du LR (14,68 %).

Jimmy Coste de la Réunion est qualifié pour le second tour avec 20,58 % dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine.

Marie-Do Aeschlimann en ballotage défavorable
La Filleule de Lucette Michaux-Chevry est en ballotage défavorable. Marie-Dominique Aeschlimann se présentait sous l’étiquette LR pour succéder au PS Sébastien Petrasanta qui avait pris la 2e circonscription des Hauts-de-Seine. La Guadeloupéenne se qualifie pour le second tour (23,59 %) derrière le candidat de la REM, Adrien Taquet (47,01%)

Richard Mugerin est éliminé dans les hauts-de-Seine
Originaire de Sainte-Anne en Guadeloupe, Richard Mugerin se présentait sous les couleurs de Debout la France dans la 3e circonscription des Hauts-de-Seine. Il obtient 0,9 %, il est éliminé laissant le second tour à la REM et aux LR.

Janine Maurice-Bellay affiche un très mauvais score en Seine-Saint-Denis

La Martiniquaise Janine Maurice-Bellay qui se présentait sous une étiquette DVG dans la 3e circonscription de la Seine-Saint-Denis, termine avec 0,69 % des suffrages. Les deux finalistes sont : La REM (39,68 %) et FI (14,98 %).


Philippe Milia s’écroule en Seine-Saint-Denis
Le Martiniquais Philippe Milia fait un très mauvais score avec 0,89% dans la 6ème circonscription de la Seine-Saint-Denis. Dimanche 18 juin, les électeurs auront le choix entre la REM (27,32 %) et FI (19,35 %)

Huguette Fatna à moins de 10 %
La fidèle du FN qui défendait les couleurs du parti frontiste dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis obtient 9,37 % des voix.

Joseph Damour en mauvaise position
A la 5ème place avec 9,23 % des suffrages. Le Réunionnais Joseph Damour (Front National) termine à la cinquième place dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Atlantique. Au second tour, le Modem (41,64 %) se face au candidat PS (14,43 %)

Remy Ramassamy ne dépasse pas la barre de 2%
Le conseiller municipal de Vitry-sur-Seine, se présentait dans la 9e circonscription du Val-de-Marne sous les couleurs de Debout la France. Le guadeloupéen obtient 1,8 %. Le second tour opposera la REM (29,25 %) et le PS (20,54 %).

Philippe Juraver pour la France Insoumise finit en 4ème position
Dans la 6ème circonscription de L’Essonne, le Guadeloupéen sort 4e du premier tour avec 11,63 % ds voix. Il est derrière le PS (13,06 %). Dimanche 18 juin, la REM (38,80 %) sera face à face avec l’UDI (13,73 %).

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook c’news Actus Dothy
SourceLeBlogParisCarïbe/ImagesLeParisien/facebook/Capture d’écran C’news Actus Dothy