60 kilos de drogue interceptés à l’ouest de l’arc Antillais

Dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 septembre 2020, une opération d’interception a été menée par la frégate de surveillance (FS) Germinal des forces armées aux Antilles (FAA) contre une embarcation rapide ayant récupéré de la drogue lors d’un transbordement en haute mer à l’ouest de l’arc Antillais. 60 kilos de drogue, probablement de cocaïne, ont été interceptés lors de cette opération.

Le transbordement avait été suivi par des aéronefs américains des US Customs and Border Protection, puis par un aéronef de type C26 de l’organisation régionale de sécurité « Regional Security System » basée à la Barbade, agissant en appui de la FS Germinal.

L’intervention de l’hélicoptère Panther de la 36F embarqué sur la frégate a contraint les trafiquants à se débarrasser de leur cargaison. Les ballots jetés à la mer, probablement lestés par les narcotrafiquants, ont coulé.

Les premières analyses permettent d’estimer la quantité rejetée à la mer à 60 kilos de drogue, probablement de cocaïne, dont la valeur est d’environ 350 000 d’euros aux Antilles ou 2 millions d’euros dans l’Hexagone.

Cette opération a permis de sortir du réseau du narcotrafic caribéen une quantité importante de drogue et de le priver d’un gain financier significatif.

C’est une réussite opérationnelle qui illustre le travail réalisé quotidiennement dans la lutte contre le narcotrafic par les moyens des forces armées aux Antilles (FAA), en coopération avec la Joint Inter-Agency Task Force South (JIATF/S) américaine, et le Regional Security System.