8 tués sur les routes de Guadeloupe depuis janvier 2021

Depuis le début de l’année, 8 personnes ont perdu la vie sur les routes de Guadeloupe. Ce nombre est en hausse par rapport à l’an dernier, à la même période. Les autorités appellent au respect du code de la route.

« La route se partage », « Je m’équipe pour voir et être vu », « La vérité, c’est qu’on n’est jamais prudent », « Ça suffit ».

Les slogans des services de la Préfecture se veulent pédagogiques, mais également percutants, afin d’endiguer l’hécatombe.

Depuis le mois de janvier, 8 personnes ont été tuées sur les différentes routes de Guadeloupe, contre 6 l’année dernière.

Les usagers vulnérables représentant 50% des décès : 1 motard, 1 cyclomotoriste, 2 cyclistes et 4 en véhicule léger.

Un jeune de 17 ans perd la vie à l’entrainement

Le dernier drame en date est celui de mardi sur le territoire de la ville de Baie-Mahault, sur la RN1 à la Jaille.

Un automobiliste, dont la voiture n’était pas assurée, a mortellement fauché Lucas Arstand, un espoir du cyclisme local âgé de 17 ans.

Alors qu’il avait pris la fuite après la collision, le chauffard a finalement été interpellé par les forces de l’ordre.

Agé de 24 ans, il a été mis en examen pour homicide involontaire, mais remis en liberté sous contrôle judiciaire.