A 13 ans, ils fabriquent une bombe artisanale qu’ils font exploser près de leur collège

gendarmerie-guadeloupe-A1

Trois élèves de 13 ans ont fabriqué une bombe artisanale qu’ils ont ensuite utilisé aux abords de leur collège à Sainte-Anne en Guadeloupe. Heureusement, il n’a eu ni blessé ni dégât. Les collégiens ont été placés en garde à vue.

Communiqué de la Gendarmerie de la Guadeloupe et des îles du nord concernant cette affaire :

Le jeudi 15 novembre 2018, trois élèves du collège Yssap de SAINTE ANNE, âgés de 13 ans s’amusaient à confectionner une bombe artisanale (dite acide-alu). Cette bombe a ensuite été utilisée aux abords du collège, sans faire de blessé ni dégât.

Suite au signalement des faits, une enquête a été ouverte par la brigade de SAINTE ANNE.
Les 3 mis en cause ont été placés en garde à vue et devront répondre de leurs actes devant le tribunal pour enfants.

La Gendarmerie rappelle que ces faits sont graves et représentent un réel danger pour les confectionneurs et leur entourage. Il ne s’agit pas d’un jeu et les choses ne doivent pas être prises à la légère car ce genre d’engin peut entraîner à minima de graves blessures. Au niveau de l’aspect légal, il s’agit d’un délit prévus par l’article L.2353-4.1° du Code de la Défense qui est puni d’une peine d’emprisonnement.