A 8 ans, humiliée dans son école, Marian Scott fait son Black Power avec l’aide d’un photographe

L’histoire de Marian Scott est devenue virale sur les réseaux sociaux au mois d’octobre dernier et la petite fille et son photographe providentiel ont eu l’honneur de faire les gros titres du Chicago Tribune. Comme une revanche dans sa vie qui débute et comme une belle histoire de Noël, Marian Scott a fait son Black Power. Aujourd’hui c’est une jeune fille heureuse qui se lance dans le monde en toute confiance.

Le règlement de l’école du  Paragon Charter Academy est très clair et ceux qui ne le respectent pas sont sanctionnés. La petite Marian Scott, 8 ans en a fait les frais. La chaîne de télévision WILX-TV (affiliée à la NBC) relate son histoire, la fillette leur expliquant comment elle avait perdu confiance en elle quand on lui a refusé brutalement une photo d’école en octobre dernier. Pour enjoliver ses tresses, les parents de Marian Scott ont eu l’idée de les agrémenter d’extensions, de rajouts rouges vifs.

L’école qui explicitement précise que la couleur des cheveux des étudiants doit être dans des «tons naturels» pour que leur photo soit prise a renvoyé la fillette. Un photographe de Chicago Jermaine Horton a eu connaissance de l’aventure humiliante de Marian Scott. L’artiste a parcouru des centaines de kilomètres de Jackson jusque dans le Michigan pour lui organiser une séance photo. Son objectif était de «rétablir sa confiance». Marian Scott s’est prise au jeu du mannequinat et séduite, la jeune fille  «a fièrement exhibé ses extensions rouges» raconte-t-elle à la station de télévision.

«J’ai dit à Marian, ne t’en fais pas. «Je suis sur le point de te donner quelque chose dont tout le monde dans ton école sera jaloux et maintenant, c’est elle qui parle de la ville! C’est une célébrité dans sa propre ville. Sa confiance est tellement belle, c’est fou.» raconte Jermaine Horton dans une interview exclusive accordée au magazine Atlanta Black Star.

Selon le photographe, il aurait encouragé Marian Scott à se «libérer» de toute la tristesse et la colère qu’elle ressentait à propos de l’incident au Paragon Charter Academy.

«Si vous voulez crier, pleurer, quoi que vous vouliez faire, faites-le maintenant, se souvient-il avoir dit à l’enfant de 8 ans. «Puis elle a laissé échapper ce cri de victoire» Jermaine Horton a dit qu’il avait d’abord eu connaissance de l’histoire de Scott en assistant à un événement appelé Photo Cookout, une conférence annuelle pour les photographes noirs. Depuis, l’histoire de Marian Scott est devenue virale et apparaît en une du journal Facebook de Jermaine Horton.

Marian Scott et ses parents ont dit qu’ils étaient submergés par l’effusion d’amour et de soutien qu’ils ont reçu depuis ce shooting.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Facebook Jermaine Horton