À partir de janvier 2020, l’interdiction du plastique va s’étendre à de nouveaux produits dits « à usage unique »

À partir du 1er janvier 2020, l’interdiction du plastique va s’étendre à de nouveaux produits plastiques dits « à usage unique » : la vaisselle jetable en plastique, les bouteilles d’eau en plastique dans les cantines scolaires, les cotons-tiges en plastique …

Ces matières polluantes pour l’environnement mettent des dizaines d’années à disparaître. Plusieurs textes ont été votés ces dernières années aux niveaux français et européens pour interdire leur production et consommation.

Depuis 2017 les sacs en plastique jetables c’est fini !

Avant l’interdiction, 5 milliards de sacs en plastique à usage unique étaient distribués en caisse des commerces chaque année en France. Utilisés quelques minutes, ces sacs mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader et sont ingérés par les animaux marins et les oiseaux.
C’est pourquoi la loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015 a mis fin à la distribution, à titre onéreux ou gratuit, des sacs de caisse en plastique à usage unique destinés à l’emballage de marchandises dans les points de vente.

À partir de 2020, extension de l’interdiction à d’autres produits en plastique

À partir du 1er janvier 2020, l’interdiction du plastique va s’étendre à de nouveaux produits plastiques dits « à usage unique » :

-la vaisselle jetable en plastique : gobelets, verres et assiettes jetables (loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015)
-les bouteilles d’eau en plastique dans les cantines scolaires (loi du 30 octobre 2018 dite « loi Egalim »)

-les touillettes et pailles en plastique dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires (loi du 30 octobre 2018 dite « loi Egalim »)
-les cotons-tiges en plastique (article 124 de la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages)

Par ailleurs la directive européenne du 5 juin 2019 prévoit, notamment, l’extension de la liste des produits interdits à compter de 2021.

Seront concernés les contenants alimentaires en polystyrène expansé (utilisés par exemple comme boîte d’emballage des sandwich « kebab ») ou les tiges en plastique pour ballons. Les État membres de l’Union européenne auront 2 ans au maximum pour transposer et mettre en oeuvre ces interdictions).

Plus d’infos via economie.gouv.fr