Académie de Martinique : 70 655 écoliers, collégiens et lycéens reprennent le chemin de l’école

C’est la rentrée des classes ce lundi 2 septembre 2019 et 70 655 écoliers, collégiens et lycéens de l’Académie de la Martinique, reprennent le chemin de l’école !

Tous les personnels de l’académie, qu’ils soient administratifs ou enseignants, sont à pied d’œuvre les élèves : dernières inscriptions, derniers ajustements d’emplois du temps, point sur les affectations des enseignants, état du bâti avec les collectivités partenaires…

Pour la rentrée 2019, l’école primaire reste à la première place des priorités en matière de politique éducative. La circulaire de rentrée 2019 détaille les priorités pour l’année scolaire 2019-2020 dans les écoles primaires de l’académie de Martinique.

L’année scolaire 2019-2020 est placée sous le signe de la réussite de tous et des défis de notre époque : défi de l’égalité des chances, défi du bien-être au travail des personnels et défi environnemental.

L’école maternelle obligatoire à 3 ans

Adoptée pendant l’été, la loi «pour une école de la confiance» proposée par Jean-Michel Blanquer abaisse désormais l’âge obligatoire de scolarisation des enfants de 6 à 3 ans pour tous les Français.

Le taux de scolarisation des élèves de trois ans au sein de l’académie de Martinique est d’environ 97,2% soit 3493 élèves. Il s’agira d’assurer la scolarisation de 2, 8% d’enfants de trois ans. Les parents qui ne respecteraient pas cette obligation s’exposent à une amende de 1500. Aussi, l’instruction à domicile des enfants de trois ans fera l’objet d’une attention particulière.

Il est à noter que le taux d’assiduité scolaire des élèves de trois ans se situe entre 70 et 100% selon les secteurs. Ce taux est plus élevé le matin que l’après-midi. En effet, le taux d’assi-duité diminue l’après-midi de 0,5% à 8%. Le taux d’élèves de trois ans inscrit à la demi-pension oscille entre 67% et 100%.

L’enjeu est de permettre une assiduité progressive par un aménagement de la scolarisation de chaque enfant en pe-tite section d’école maternelle. Ces aménagements ne peuvent porter que sur les heures de classe prévues l’après-midi.

La mobilisation de la mission préélé-mentaire, des inspecteurs de l’Educa-tion nationale et le dialogue renforcé avec les partenaires permettant de mettre en oeuvre des actions pour sen-sibiliser les personnes responsables d’enfant et la communauté scolaire de l’intérêt de la scolarisation obligatoire à trois ans. En effet, cette nouvelle obligation est portée à la connaissance des familles, des partenaires et le droit à l’instruction scolaire de chaque enfant doit être respecté sur l’ensemble du territoire.

Cliquez ici pour connaitre les grandes orientations pédagogiques qui vont guider l’année scolaire 2019/2020 de l’Académie Martinique.