Accidents en Guadeloupe : Le Préfet hausse le ton

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Depuis le début de l’année, on déplore 41 tués sur les routes de Guadeloupe. Le Préfet a décidé de renforcer les contrôles d’alcoolémie et de vitesse sur les routes de l’archipel.

« Au-delà des deuils qui frappent les familles des victimes, cette augmentation est préoccupante dans le contexte de COVID, car elle augmente la pression sur les lits d’hospitalisation et les services de santé ».

Le Préfet de Guadeloupe Alexandre Rochatte ne cache pas son inquiétude face à la hausse des accidents de la route.

Le week-end dernier, par exemple, fut meurtrier à Goyave. Une femme de 23 ans a perdu la vie et quatre personnes ont été blessées, dont certaines grièvement.

Et puis lundi cette fois, ce sont deux jeunes d’une vingtaine d’années qui ont été pris en charge avec des traumatismes et des fractures, aux Abymes.

Des circonstances aggravantes

Il faut savoir que depuis le mois de janvier, on dénombre 282 accidents et 41 tués sur les routes de l’archipel guadeloupéen.

Les causes sont identifiées : l’alcoolémie (16%), la vitesse (12%) l’inattention et le téléphone au volant (15%) sont impliqués dans 50% des accidents mortels.

Autres facteurs aggravants : les stupéfiants (12%), mais aussi des changements de file, une circulation à contre-sens et le non respect des priorités (15%).

Pour toutes ces raisons, le Préfet de Guadeloupe a décidé de renforcer les contrôles routiers. Avec un message : « tolérance zéro ».