Affaire Angot : Audrey Pulvar critique FranceTélévisions, le Créfom, le CM98 dénoncent des propos dangereux

Les propos de Christine Angot sur l’esclavage et la Shoah ont déclenché une polémique qui n’est pas près de s’éteindre. Après le Cran, plusieurs associations dont le Créfom (Conseil Représentatif des français d’outre-mer), le CM98 (Comité Marche 98), la CAOM (Coordination des association d’outre-mer) se sont manifestés par un communiqué commun pour dénoncer les propos irresponsables et dangereux de la chroniqueuse Christine Angot » 

Samedi dans l’émission de Laurent Ruquier,  « On n’est pas couché » #ONPC, la journaliste Christine Angot intervenait durant le passage d’une rescapée de la Shoah , Ginette Kolinka, et  de Franz-Olivier Giesbert venue présenter son livre sur l’Allemagne nazie.  Elle dénonçait la concurrence des mémoires : « Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu’on veut confondre avec par exemple l’esclavage et l’esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c’était exactement le contraire. C’est-à-dire l’idée c’était qu’ils soient en pleine forme […] en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu’ils soient commercialisables », déclarait Christine Angot ce samedi 1er juin à l’antenne de la chaîne publique France2.

Un dérapage qui n’en n’est pas un pour l’animateur vedette de l’émission qui a balayé d’un revers de main cette polémique qui enfle. La Shoah et l’esclavage sont des abominations a répondu fermement Laurent Ruquier qui ne présente pas ses excuses mais défend  son émission #ONPC et sa chroniqueuse malmenée sur les réseaux sociaux.

Mais la journaliste et femme influente ultramarine, Audrey Pulvar, comme beaucoup d’afrodescendants et amis ne se contentent pas de cette réponse « générale » de Laurent Ruquier. Les réactions ne se sont pas fait attendre à Paris.

La fille de Marc Pulvar, l’ancien syndicaliste et nationaliste martiniquais, alerte, tant la Directrice de France Télévisions, Delphine Ernotte, Christine Angot, la chroniqueuse incriminée, que Laurent Ruquier, l’animateur de l’émission « On n’est pas Couché », sur des propos qu’elle juge inappropriés et qui minimisent l’esclavage. »

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesAudreyPulvarC’newsActusDothy