Agression au tesson : la victime déclarée en partie responsable

Vues : 6465

Celui qui avait agressé le jeune homme avec un tesson de bouteille sur l’avenue Maurice Bishop a été jugé et condamné vendredi dernier par le tribunal correctionnel de Fort-de-France.

A première vue l’affaire semblait simple, le 11 janvier dernier, à Fort-de-France, un jeune était blessé au bras par un autre à l’aide d’un tesson de bouteille. L’agresseur, âgé de 19 ans, avait pris la fuite alors que la victime se vidait de son sang, dans un abribus. Plus de peur que de mal car le pronostic vital de la victime n’était pas engagé. La police part donc à la recherche de l’agresseur, ce dernier se présentera au commissariat de Fort-de-France quelques heures plus tard.

Mais face au tribunal le prévenu affirme s’être défendu car la victime l’avait agressé en premier. Une version confirmée par de nombreux témoins. D’ailleurs un an auparavant, le jeune homme de 19 ans était le souffre-douleur de la victime. Insultes, coups, humiliation… il était harcelé. Les deux jeunes prenaient le bus ensemble à l’époque. Une situation qui a duré plusieurs sans que le jeune homme de 19 ans ne réagisse.

Mais ce fameux jour du 11 janvier était surement l’agression de trop, la provocation, la limite à ne pas dépasser. Face à un individu plus fort que lui, il décide de s’arme d’un tesson de bouteille et de répliquer. Le prévenu n’est pas connu de la justice et possède un casier judiciaire vierge. Pour son avocat il s’agit de légitime défense et demande la relaxe de son client. Un avis pas partagé par le procureur et la partie civile. Le tribunal coupe la poire en deux et condamne le jeune homme à 6 mois de prison avec sursis. Les juges ont estimé que la victime était en grande partie responsable des ses propres blessures, vue qu’elle était à l’origine des faits.

R.V