Agression d’un chauffeur de bus : Plusieurs lignes du centre non-desservies

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Non classé
Mots clés :

Ce mercredi 15 septembre 2021, un conducteur d’une ligne de la Cacem a été victime d’une agression. Plusieurs lignes de bus du centre ne sont pas desservies depuis ce mercredi 15 septembre en raison d’un droit de retrait des chauffeurs.

« Les lignes 5 9 14 340 341 402 403 426 et 444 ne sont pas desservies ce mercredi 15 septembre en raison d’un droit de retrait consécutif à une agression sur un conducteur » écrit la Régie Transports Martinique sur sa page Facebook.

L’association AUTM condamne avec la plus grande fermeté cette violence et apporte son soutien au conducteur de bus et réclame la présence des contrôleurs absents depuis le début de la crise sanitaire.

L’association des usagers du transport réclame, depuis de longues années, des caméras dans les bus. Cela permettrait de réduire les actes de malveillance et de sanctionner les contrevenants. AUTM réclame également la présente des contrôleurs absents depuis le début de la crise sanitaire. Devons-nous attendre l’inévitable ?

Devons-nous pénaliser doublement les usagers, en mettant à l’arrêt 9 lignes affectées par cet acte d’incivilité. Sachant que les usagers subissent quotidiennement les manquements dûs aux trop longues attentes entre deux fréquences de ligne, bien que nous soyons rentrés dans un mois de reprise scolaire et professionnelle.

Quand aurons-nous un transport de meilleure qualité ?
Quand aurons-nous, enfin, la mise en place d’un service minimum ?
AUTM rappelle la mission de MARTINIQUE TRANSPORT : permettre à la population de se déplacer dans les meilleures conditions.
La présidente Manuéla AMABLE-POTIRON