Agression d’une assistante sociale du SIAO : L’U.F.M fait part de son soutien au personnel

Vues : 28

Ce mardi 17 mars 2015 une travailleuse sociale du SIAO a été sauvagement poignardée dans l’exercice de ses fonctions.

En tant que travailleurs-euses sociaux-ales, nous sommes toutes et tous confrontés à des situations difficiles et des personnes en grande détresse. Mais cette aide apportée aux personnes en difficulté ne peut se faire au détriment des professionnel-les.

Cet acte odieux et lâche ne saurait être banalisé, et nous le condamnons. Toute l’équipe de l’UFM et les membres du bureau expriment leur soutien aux travailleuses-eurs du SIAO et à la famille de la victime. La violence n’est pas une fatalité.

Cet évènement nous pousse aussi à nous questionner quant à ses origines et les moyens de la combattre, mais force également à la réflexion quant à la vigilance de tous les instants que ce corps de métier nécessite.

La Présidente

Rita BONHEUR


1 commentaires :

  1. paindoux

    Au trou pour l’agresseuse qui a prémédité son acte. On ne va pas à un rendez-vous avec une arme dans son sac.
    Ensuite, il faut soit mettre des vitres entre les travailleurs sociaux et eux OU embaucher un vigile.

Les commentaires sont fermés