Agression Michel Zecler : Serge Letchimy écrit à Emmanuel Macron

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés :

Serge Letchimy a écrit au Président de la République suite à l’agression du producteur martiniquais de musique à Paris par des policiers. « Le cas de Michel Zecler ne doit pas être enterré sous un quelconque prétexte qui, une fois encore, atténuerait la cruauté de l’intervention des policiers. Ceci serait inacceptable et pas apte du tout à calmer ceux qui croient en une France des droits de l’homme » déclare-t-il dans sa lettre, datée du 29 novembre 2020.

Lettre au Président de la République Emmanuel MACRON
Une semaine très dure…

Entre les tentes détruites manu-militari, l’agression inacceptable et d’une rare violence d’un jeune producteur Michel Zecler, et les incroyables agissements indignes de part et d’autres entre policiers et manifestants hier en France, il y a une vraie crise au sein de la République. Derrière ces images insoutenables, très nettement le malaise sociétal est manifeste. Ce malaise oblige à repenser urgemment une autre société avec d’autres paradigmes.

Notamment de reconnaître le racisme structurel dont souffre la France et combattre ce racisme sur tous les fronts , de réformer l’IGPN – qui est à la fois juge et partie- pour plus d’indépendance. Le cas de Michel Zecler ne doit pas être enterré sous un quelconque prétexte qui, une fois encore , atténuerait la cruauté de l’intervention des policiers . Ceci serait inacceptable et pas apte du tout à calmer ceux qui croient en une France des droits de l’homme . Une autorité , qu’elle soit policière ou pas , ne se décrète pas , ne s’impose pas en démocratie . Elle doit faire unanimité . Elle doit faire consensus pour créer une adhésion populaire et retrouver la confiance nécessaire à une société apaisée. C’est de cette société dont nous avons besoin et en laquelle nous croyons

Fort-de-France, le 29 novembre 2020
Serge LETCHIMY Président du Parti Progressiste Martiniquais Député de la Martinique

Le député martiniquais avait déjà réagi dans un précédent message publié sur Facebook dans lequel il dénonçait une « odieuse montée de racisme et de violence au cœur même de la police doit cesser ». « Cette montée de la violence au sein de la police est une honte pour la République française » avait-il conclu.

Dans le pays des droits de l’homme , à Paris , une fois de plus , la fois de trop , un homme noir , un Martiniquais , a été lâchement , sauvagement , méchamment et sans aucune raison justifiant cette déferlante de violence, agressé par ceux là même qui devraient protéger tout citoyen en République française …

La vie des Noirs compte ! Cette odieuse montée de racisme et de violence au cœur même de la police doit cesser . Définitivement . Et pour cela , ni une mise à pied, ni une révocation , ne peuvent être à la hauteur de ces actes de délinquance policière . Il faut des mesures sévères pour que plus jamais cela ne se reproduise . Il faut une décision de justice qui serve d’exemple . Il faut , au sein de la police , une éducation , une formation, un enseignement qui rétablissent dans leur rôle , celui de la confiance et de la fierté, qui sied à tout policier face au citoyen quelque soit sa couleur de peau ou ses origines .

Michel Zecler , c’est la fois de trop . Cette montée de la violence au sein de la police est une honte pour la République française !