Aides financières exceptionnelles de la CTM : 250.000 euros pour les familles sinistrées

La Collectivité Territoriale de Martinique vient au secours des personnes touchées par les récentes intempéries. 250.000 euros pour venir en aide aux familles sinistrées et trois millions d’euros aux communes pour les travaux de réparation de voiries communales, de bâtiments endommagés par les intempéries.

Annonce faite à l’occasion d’un point presse de ce mercredi 18 novembre par le président du Conseil Exécutif Alfred Marie-Jeanne.

En introduction, Aldred Marie-Jeanne a parlé de la Martinique confrontée à des intempéries « qui nous surprennent par leur persistance et intensité et par l’ampleur des dégâts occasionnés.
Ce sont plus d’une dizaine de communes qui sont touchées et le premier recensement effectué, fait état d’une centaine de familles sinistrées à des degrés divers dont certaines n’ont plus rien, elles ont tout perdu. Je suis allée à leur rencontre et elles m’ont exprimé leur désarroi ».

Le président du Conseil Exécutif a ensuite annoncé des chiffres :

une enveloppe exceptionnelle de 250.000€ pour venir en aide aux familles qui sont aujourd’hui confrontées à cette tragédie. Cette enveloppe sera gérée avec l’appui des CCAS et des services sociaux de la CTM.

La Commission des financeurs a donc été réactivée et elle a tenu sa première réunion mardi 17 novembre, en présence de nombreux CCAS, ainsi que de la CAF et de la CGSS. Cette première réunion a permis d’identifier les familles qui pourront bénéficier rapidement des aides de la CTM.

Par ailleurs, une aide exceptionnelle de trois millions d’euros aux communes est d’ores et déjà prévue pour les travaux de réparation de voieries communales, de bâtiments endommagés par les intempéries. Ces dossiers passeront en Conseil Exécutif puis en Plénière.

Ces mesures iront à 7 communes du Nord Atlantique : Basse-Pointe, Gros-Morne, Lorrain, Marigot, Robert, Sainte-Marie, Trinité, et 2 communes du Sud : Rivière- Pilote et Sainte-Anne.

Alfred Marie-Jeanne a enfin précisé que au-delà de ce Plan d’urgence Intempéries, la CTM continuera d’assurer les travaux de dégagements et de déblaiements d’urgence, ainsi que la remise en état de canalisations et de chaussées, travaux estimés à 10 millions d’euros.