« Aimé Césaire, poésie & politique » exposition à la CTM

aime cesaire

La Collectivité Territoriale de Martinique, acteur de la vie culturelle, a choisi d’inscrire à son calendrier mémoriel 2018, le Xème anniversaire de la disparition d’Aimé Césaire.

Dans son constant souci de faire entrer en résonnance Mémoire & Actualité, en cette année consacrée au patrimoine culturel et au partage, l’exposition « Aimé Césaire, poésie & politique », figure parmi ses manifestations évènementielles.

aime cesaire

Cette exposition reproduite sur bâche a été augmentée de quelques panneaux complémentaires, illustrant par l’image ses activités politiques sur le terrain. Elle circulera dans les établissements scolaires et autres lieux culturels, le Collège de Basse-Pointe et le Centre culturel du Marin seront les premiers à l’accueillir après le redémarrage officiel, puis le collège Julia Nicolas…

La 1ère phase du lancement dans les établissements scolaires et autres lieux dédiés à la culture, a eu lieu le 17 avril 2018, date anniversaire de son décès, après une présentation faite de l’Agora de l’Hôtel de Cluny, siège du Conseil Exécutif.

Le coup d’envoi de la 2éme phase, du redémarrage de l’itinérance de ladite exposition marquant la rentrée scolaire 2018-2019, a lieu le jeudi 4 octobre 2018 cette fois, de l’Hôtel de l’Assemblée. L’exposition a donc été enrichie de souvenirs politiques illustrés augmentés du visionnage d’un diaporama.

En hommage à cette figure universelle de notre histoire locale, des ouvrages précieux et/ou pièces rares exceptionnellement sorties des Réserves de nos institutions culturelles, seront exposées à l’Hôtel de l’Assemblée du jeudi 04 octobre au mardi 9 octobre 2018.

Il est à noter que cette exposition didactique, libre et gratuite, est accessible à tous et ne nécessite pas la conduite d’un guide.

Initiée par la Direction des Archives de la CTM, cette exposition de la CTM bénéficie de l’implication de ses services culturels, la Bibliothèque de Prêt, la Bibliothèque Schoelcher / Pavillon Bougenot (sans oublier la contribution transversale de la Médiathèque du Lamentin) et de l’artiste Nadinn’K.

N’hésitez pas à pousser la porte d’un des hauts lieux symboliques de la vie politique locale, pour partager ce moment mémoriel.