Alcoolisés et non titulaires du permis de conduire, ils ont été interpellés suite à contrôle routier

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

Entre le 23 juin et les 25 juin quatre automobilistes ont été controlés par les policiers en Guadeloupe. Deux d’entre eux avaient consommés de l’alcool et tous les quatre ne possédaient pas le permis de conduire. Ils ont été interpellés par les policiers.

Voici le rapport de la police de la Guadeloupe:

Le 23 juin à 23h20, suite au contrôle d’un véhicule circulant avec un feu arrière en panne, les policiers ont constaté que l’haleine du conducteur sentait fortement l’alcool. Il a informé les policiers avoir consommé plusieurs verres lors d’un anniversaire. Lors des interrogations des fichiers de police, il est apparu que le mis en cause est sous le coup d’une suspension de son permis de conduire, que le véhicule n’est pas assuré et la date du contrôle technique dépassée. De plus, les policiers ont aperçu dans l’habitacle un couteau à cran d’arrêt. L’individu a été interpellé et placé en garde à vue.

Le 24 juin 22h25, au cours d’un contrôle routier mis en place boulevard de l’hôpital à Pointe-à-Pitre, les policiers de la brigade nuit ont remarqué un véhicule circulant avec ses feux anti-brouillards allumés. Le conducteur a informé les policiers ne pas être titulaire du permis de conduire et ne pas avoir assuré le véhicule. Interpellé, il a été placé en garde à vue.

Le 25 juin 00h20, en patrouille rue chemin neuf à Pointe-à-Pitre, les policiers de la BAC nuit ont constaté qu’un véhicule, avec un individu à son bord, circulait avec un feu défectueux à l’arrière. Au cours du contrôle, les policiers ont senti la forte odeur d’alcool que dégageait l’haleine du conducteur. Il a déclaré avoir consommé de l’alcool et des produits stupéfiants notamment du crack qu’il avoua avoir sur lui. Pour finir, il informa ne pas être titulaire du permis de conduire. Les policiers ont interpellé le mis en cause.

Le 25 juin 03h50, les policiers de la brigade nuit en sécurisation sur le secteur de Grand camp aux Abymes, ont aperçu un véhicule conduit par un jeune individu. Au moment du contrôle, ce dernier n’a pas été en mesure de fournir son permis de conduire, ni une pièce d’identité. Il a fini par avouer ne pas être titulaire du permis. Interpellé il a été présenté à l’officier de police judiciaire de nuit.