Alfred Marie-Jeanne se dit indigné par la récente décision de justice le concernant. Il fait appel

Une décision excessive du tribunal. Alfred Marie-Jeanne ne mâche pas ses mots après le verdict du Tribunal Correctionnel de Paris qui l’a jugé pour l’omission de la déclaration d’une partie de son patrimoine à la Haute Autorité pour la Transparence de la vie Publique.

C’est dans un communiqué laconique intitulé « Dignité et verticalité »  que l’ancien président du Conseil Exécutif de la CTM réagit à la décision du Tribunal Correctionnel de Paris. Il relève une disproportion entre la proposition initiale du Procureur de Paris de payer 2500 euros d’amende et la sanction pénale qui vient d’être prononcée.

L’ancien député annonce faire appel et confirme sa candidature aux élections législatives de juin prochain dans la circonscription du Sud de la Martinique.

Pour rappel, Alfred Marie-Jeanne a été condamné à deux mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité sans exécution provisoire.