Amandine Buchard, jeune judokate samaritaine de retour sur ses terres

Vues : 179

Amandine entourée de sa famille

La jeune judokate samaritaine Amandine Buchard est actuellement en Martinique dans le cadre d’une tournée qu’elle effectue avec l’équipe de France de judo. Elle profite de cette occasion pour retrouver sa famille à Sainte-Marie qu’elle n’avait pas vue depuis cinq ans.

amandine-buchard-d

Amandine est née le 12 juillet 1995 à Bagnolet et évolue dans la catégorie des moins de 48 kg. A seulement 20 ans, son palmarès a de quoi faire rêver les plus grandes championnes de la catégorie en devenant notamment en 2011 championne d’Europe cadettes, 2012 et 2013 championne de France seniors chez les élites. En 2014, la sociétaire du Red Star Club Champigny a remporté sa première médaille d’or (-52 kg) aux championnats du monde juniors à Fort Lauderdale aux Etats-Unis. Le prochain objectif de la pépite d’or d’un mètre soixante, une médaille aux championnats du Monde à Rio en 2016.

amandine-buchard

Lors de son passage à Sainte-Marie, Amandine a rencontré le maire de la commune Bruno Nestor Azérot ainsi que quelques élus de l’équipe municipale. Elle était accompagnée de Luc Rucort président de la Ligue de judo de Martinique, Fabien Canu coordinateur de la tournée, Larbi Benboudaoud champion du monde en 1999 et vice-champion olympique en 2000 entraineur de l’équipe nationale féminine et de la Guyanaise Lucie Décosse.

amandine-buchard-a

 

Dans sa carrière internationale de 2000 à 2013 au cours de laquelle elle a évolué dans la catégorie moins de 63 kg jusqu’en 2008 avant de concourir en moins de 70 kg, la numéro 1 française et mondiale dans les deux catégories mesurant 1 m 67 s’est constituée un palmarès exceptionnel : championne du monde 2005, 2010 et 2011, vice-championne du monde 2007, quatre fois championne d’Europe, vice-championne olympique à Pékin en 20082 et enfin, championne olympique à Londres le 1er août 2012. Lucie a mis un terme à sa carrière sportive le 30 août 2013 à l’issue de sa participation aux Championnats du monde à Rio de Janeiro.

Sources : Pierre Sotier