Andy Fila : Une cagnotte solidaire pour le soldat martiniquais décédé au Tchad

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique, Monde
Mots clés :

« Profonde tristesse à l’annonce du décès accidentel du brigadier-chef Andy Fila de l’opération Barkhane sur le camp Kossei à N’Djamena » a annoncé le chef d’état major de l’armée de Terre le 31 juillet. Le soldat français, d’origine martiniquaise, est mort dans un accident de maintenance au Tchad, où est déployée la force antijihadiste Barkhane. Une cagnotte Leetchi a été lancée pour soutenir sa famille.

Le brigadier-chef Andy Fila est décédé le 31 juillet dernier, alors qu’il effectuait une intervention de maintenance sur un groupe frigorifique de la base de Kossei à N’Djamena au Tchad. Electromécanicien frigoriste de la force Barkhane, » il a été mortellement touché par l’explosion d’une bouteille de gaz », a précisé l’état-major des armées. Il n’a pas survécu à ses blessures. Une enquête militaire a été ouverte.

Âgé de 25 ans et père d’un enfant, le brigadier-chef Andy Fila appartenait au 14e régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste de Toulouse. Il avait été déployé à plusieurs reprises dans des opérations extérieures. Déjà envoyé au Sahel en 2016, il y était retourné en juin.

« Il laisse derrière lui une mère, des soeurs, une fille et des amis dans la souffrance et avec une grande perte » peut-on lire dans la description de la cagnotte leetchi lancée pour soutenir sa famille.

Si vous lisez ceci c’est que vous l’avez peut être connu, côtoyé, ou parlé. C’était une connaissance, un ami, un frère, un père, un fils et surtout une personne en or et il vous a sûrement laissé le souvenir d’une personne toujours joyeuse, pure et innocente. Toujours présent pour soutenir et aider ses proches, vous ne pouvez pas trouver de mauvais souvenir en sa présence, il n’y en a pas.

Pour l’heure la cagnotte a récolté plus de 3500 euros. Voir ou participer à la cagnotte solidaire ici