Après les coulées de boues, le RSMA s’attaque aux algues sargasses

Vues : 395

Après les coulées de boues, les sargasses… Très tôt ce matin, jeudi 26 avril, le RSMA de la Martinique a répondu à une demande de concours de M. Franck Robine, préfet de la Martinique, suite au phénomène d’échouage massif d’algues sargasses sur le littoral atlantique.

Comme ce fut déjà le cas en novembre 2014, le RSMA de la Martinique répond à une demande de concours de M. Franck Robine, préfet de la Martinique, suite au phénomène d’échouage massif d’algues sargasses sur le littoral atlantique.

En effet, face à l’ampleur des dégâts constatés, le RSMA de la Martinique a reçu l’ordre du contre- amiral René-Jean CRIGNOLA, commandant supérieur des forces armées aux Antilles (FAA), d’engager des moyens humains et matériels en complément de ceux des différents services déjà à l’œuvre, moyens qui s’avèrent aujourd’hui insuffisants vu l’étendue des échouages de ces derniers jours.

Tout comme l’engagement de la semaine dernière, lors de « l’après » épisode pluvio-orageux, des volontaires stagiaires et techniciens de la filière « voierie réseaux divers » (VRD) et 4 de leurs engins de travaux publics renforcés par d’autre jeunes volontaires préparés à l’engagement dans le cadre des crises cycloniques, vont rejoindre deux des sites les plus durement touchés afin d’accélérer le dégagement des plages souillées.

Agissant en étroite coordination avec les services de l’état (préfecture, sous-préfectures, SDIS…) et les mairies, compte tenu des contraintes techniques liées aux reconnaissances conduites depuis 48 heures et des moyens immédiatement disponibles, l’effort initial des volontaires du RSMA sera porté sur les sites de Sainte Marie (plage du centre bourg) et du Diamant (plage du centre bourg).