Après une chanson de Beyoncé, des milliers d’américains quittent leur emploi

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Chanteurs, Monde, People
Mots clés : ,

La chanson a été entendue en début de semaine, le 21 juin avant sa sortie officielle fin juillet. Intitulée Break my soul, les paroles font référence à la « grande démission », un mouvement qui a vu des millions de gens quitter leur poste aux Etats-Unis depuis le début de l’épidémie de Covid-19. 

Break my soul, évoque les bienfaits de la démission et des milliers de personnes n’ont pas hésité à quitter leur emploi aux Etats-Unis depuis qu’ils l’ont entendue Les fans de la star planétaire l’ont prise au mot et ont présenté leur démission à leur patron et ils témoignent sur les réseaux sociaux :

“Et je viens de quitter mon travail …Je vais trouver une autre motivation ….Merde, ils me font travailler si dur…Travailler à neuf heures…Jusqu’à cinq heures…Et ils me tapent sur les nerfs…C’est pourquoi je ne peux pas dormir la nuit”

Aux États-Unis, la “Grande démission” fait référence à ces démissions massives d’employés et de salariés, débutées vers mars 2021, “au moment où l’économie américaine s’ouvrait à nouveau après son accalmie due à la pandémie” selon des médias américains

Selon le Département du travail des États-Unis, plus de 47 millions d’Américains ont quitté leur emploi en 2021. Une tendance qui se poursuit en 2022 de façon massive, notamment dans les secteurs de la vente et de l’hôtellerie.