Arnella : le bébé torturé par sa nounou va bien

Vues : 253725

Arnella Kamanzi

Depuis quelques jours, un père a mis en ligne ce que l’on pourrait assimiler au pire cauchemar de tout parent.

L’horrible vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours. Elle a été visionnée plus de 21 millions de fois sur Facebook. Une scène difficile à regarder pour n’importe quel être humain normalement constitué, tant elle est atroce. Celle d’une nounou torturant atrocement une petite fille de 18 mois parce qu’elle a vomi son déjeuner. C’est pour dénoncer ce genre de comportement et mettre d’autres parents en garde que le père de la petite a mis la vidéo en ligne. La magnifique petite fille est aujourd’hui hors de danger.

Quoi de plus normal que faire garder son enfant!
L’histoire se passe en Ouganda. Etant au travail, un père a, comme beaucoup d’autres, confié sa petite fille de 2 ans aux soins d’une nounou.
Se rendant compte, depuis quelques temps, que quelque chose n’allait pas, il a donc décidé de placer une caméra dans sa maison, afin de filmer la nounou à son insu.

arnella-maltraite-par-nounou

Comment pourrait-on regarder cette vidéo qui fait le tour du web sans être choqué ?
C’est avec émoi qu’Erick Kamanzi, le papa de la petite Arnella découvre ce que lui faisait subir régulièrement sa nounou. Pour cette dernière, il ne s’agissait pas de nourrir l’enfant, mais plutôt de la forcer à manger. Pour la punir quand elle ne coopérait pas, Jolly Tumuhiirwe, la nounou de 22 ans, frappait violemment la petite au visage. Le jour ou la vidéo a été tournée la petite Arnella était un peu malade et elle eu « le malheur » de vomir son repas par terre. Alors, la nounou, visiblement en colère, a violemment projeté l’enfant, le visage en avant. Au sol, la petite Arnella n’ayant plus la force d’extérioriser sa souffrance par les larmes et les cris, la nounou décide alors de lui marcher dessus, l’écrasant de tout son poids, sans oublier les coups infligés à ce petit être sans défense.

Arnella s’en sort, fort heureusement.
Après avoir porté plainte contre la nounou, cette dernière a été arrêtée et placée en détention, attendant d’être jugée pour « tentative de meurtre sur mineur ». Elle doit comparaître le 8 décembre. La petite Arnella, quant à elle, libérée des griffes de son oppresseur, a pu être prise en charge et soignée. Aujourd’hui, ses parents tiennent à rassurer les millions d’internautes qui leur ont témoigné toute leur sympathie après avoir vu la vidéo. « Arnella va bien. Dieu est grand », a déclaré Angella Mbabazila, la mère de l’enfant, aux médias locaux ougandais.

arnella-et-son-papa

Arnella Kamanzi et son papa 3 jours après l’agression

Andrew Felix Kaweesi, Directeur des opérations de la police ougandaise, a annoncé que ses services allaient mener des investigations pour délivrer des certificats de bonne conduite à toutes les femmes de ménage et autres nounous, et quiconque a l’intention d’en embaucher devra d’abord s’assurer qu’elles disposent d’un tel certificat; le but étant d’éviter tout nouvel incident de ce genre. La police a également encouragé le public à signaler tous cas de maltraitance d’enfants.

arnella-et-ses-parents

Arnella et ses parents après l’agression

Photos : Daily Monitor / Capture écran You Tube