Arrestation de Jean-Marie Nomertin : La CGTM exige sa libération immédiate

jean-marie-nomertin-arrestation

Ce vendredi 18 janvier 2019, Jean-Marie Nomertin, le secrétaire général de la CGTG a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Baie-Mahault à Beau Soleil. Une interpellation musclée dans le cadre du conflit qui oppose les salariés de Milénis au groupe Despointes.

Suite à cette interpellation, la CGTM (Confédération Générale du Travail de Martinique) exige dans un communiqué, la libération immédiate de Jean-Marie Nomertin.

« Libération immédiate du secrétaire générale de la CGTG !

Non aux méthodes d’intimidation et de répression contre les grévistes de Carrefour Milanais et Promocash en Guadeloupe !

Ce jour, vendredi 18 janvier 2019, Jean-Marie Nomertin, le secrétaire général de la CGTG a été mis en garde à vue à la gendarmerie de Baie-Mahault à Beau Soleil.

Cette action répressive a été menée suite aux mobilisations engagées depuis plusieurs jours par les salariés de l’hypermarché Carrefour –Milénis et ceux de Promocash, sociétés appartenant au groupe Despointes (Safo). Des échauffourées ont eu lieu lorsque les gendarmes ont décidé de lever les barrages mis en place par les grévistes,

Les travailleurs de Carrefour Milenis et de Promocash, sont en grève depuis le 22 novembre. Leur employeur a décidé unilatéralement de  réduire primes et avantages acquis (ancienneté, transport, vacances, prime Bino et d’autres), ce qui représente une diminution de revenu de 1600 à 2000 € chaque année par employé.

Les salariés sont déterminés à maintenir leurs droits, d’autant que le groupe Despointes, implantés tant en Guadeloupe qu’en Martinique et en Guyane , fait de copieux bénéfices. Ils ont le soutien d’une partie importante de la population

La CGTM  dénonce fermement la mesure répressive prise contre Jean-Marie Nomertin, le secrétaire général de la CGTG.

Elle exige la libération immédiate de ce militant, notre camarade, engagé aux côtés de ses camarades.

Elle affirme  qu’il s’agit là de mesures d’intimidation inacceptables qui ne feront pas reculer la juste lutte des travailleurs de Carrefour Milénis et de Promocash.

La CGTM apporte son ferme soutien et sa solidarité aux travailleurs de Milénis et Promocash en lutte.

Le secrétaire Général

Gabriel JEAN-MARIE«