Atteint par le covid-19, un membre d’équipage du Club Med II évacué au CHU de Martinique

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Vendredi 27 mars, à 19h30 locale, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Antilles Guyane (CROSS) sollicite l’appui des FAA pour une évacuation médicale en baie de Fort de France. L’état de santé d’un des membres de l’équipage du Club med II, atteint par le COVID 19, s’est dégradé. Il doit être hospitalisé. Le bateau de croisière est depuis quelques jours en isolement en baie de Fort de France, un transfert par voie nautique est donc nécessaire.

Dans le cadre de l’opération Résilience, les FAA ont effectué un recensement des moyens militaires pouvant contribuer à la lutte contre l’épidémie. La vedette de liaison Korrigan (VLI) de la base navale de Fort de France est adaptée à cette mission et les procédures sont déjà en place. Ce travail préalable d’anticipation des besoins a favorisé la réactivité et le professionnalisme de l’intervention. Le personnel d’astreinte prend son poste, les contacts sont pris avec le navire de croisière et la VLI est prête en moins d’une heure.

A 20h45, l’équipe médicale et l’ambulance arrivent sur la base navale. A l’issue d’un briefing « sécurité » et d’une présentation rapide de la vedette et de ses fonctionnalités, le médecin et une infirmière embarquent sur la VLI. L’équipe médicale reste en cabine passagers tandis que l’équipage de la VLI stationne en timonerie, les deux espaces étant totalement indépendants. Une diffusion interne permet le dialogue entre les deux cabines. L’ensemble du personnel est équipé de gants en latex et de masques FFP2.

Après 15mn de navigation nocturne, la VLI accoste au ponton du Club med II. L’équipe médicale débarque préparer le malade, l’équipage de la VLI reste en sécurité à bord en respectant les procédures de distanciation sociale. A 21h15, le malade embarque dans la Korrigan avec l’équipe médicale, isolés dans la cabine, et la vedette repart sous les applaudissements du Club Med II.

A l’accostage en base navale, le malade est transféré immédiatement dans l’ambulance du SAMU, sans contact, afin de rejoindre le CHU de Martinique où il sera pris en charge.
L’équipage de la base navale, fier de sa mission, respecte les procédures et les gestes barrières avant de rentrer se confiner dans ses foyers. La vedette sera désinfectée en vue d’une éventuelle intervention.

Les Forces Armées aux Antilles sont directement mobilisées dans de cadre de l’opération RESILIENCE, mission militaire d’aide et de soutien aux populations civiles sur le territoire
national ainsi qu’à l’appui des services publics annoncée le 25 mars 2020. Les 1200 militaires des FAA s’engagent auprès de la population en apportant leur soutien, leurs compétences, leurs moyens et leurs savoir-faire aux autorités civiles de Martinique, de Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy ; tout en assurant le maintien de leur aptitude opérationnelle, afin de poursuivre leurs missions de protection des français.

Sources et Photos : Forces Armées Aux Antilles