Attentat de Boston: un suspect tué, vaste chasse à l’homme pour retrouver l’autre

Vues : 4

[Mise à jour le 19 avril  à 09:00]

Photo : Police de Boston

[Mise à jour  le 20 avril à 08:00]

Après 2 heures de traque, Djokhar Tsarnaev, accusé d’être l’auteur, avec son frère Tamerlan, de l’attentat du marathon de Boson, a été capturé vivant, ce vendredi soir. Il se trouve à l’hôpital dans un état «grave» après avoir perdu beaucoup de sang.

L’arrestation du jeune d’origine tchétchène, quatre jours après les attentats qui avaient fait trois morts et près de 180 blessés, a été vécue comme un immense soulagement par les Américains. Elle a été saluée par des applaudissements, des rires et des cris de joie dans le quartier où il a été interpellé. « USA, USA », scandaient des Bostoniens descendus dans la rue. Certains arboraient un drapeau américain. D’autres ont fait une haie d’honneur aux véhicules de police et de pompiers qui s’éloignaient.

Vendredi soir, le président Obama s’est réjoui de ce dénouement et a salué le travail des forces de l’ordre. Mais il a souligné qu’il restait encore « beaucoup de questions sans réponse » dans cette affaire. La question du motif notamment reste entière. Et les enquêteurs devront aussi déterminer si les deux frères ont bénéficié de complicités, aux États-Unis ou à l’étranger.

[Mise à jour le 19 avril  à 09:00]

L’homme en fuite recherché par la police a été identifié sous le nom de Djokhar A. Tsarnaev, âgé de 19 ans. Le deuxième suspect, mort après une fusillade avec les forces de l’ordre, était son frère âgé de 26 ans, Tamerlan Tsarnaev. L’identité des suspects, révélée par les médias américains, a été confirmée par un responsable du conseil de sécurité nationale. Les deux frères vivaient aux Etats-Unis depuis plusieurs années, a ajouté ce responsable. De sources proches du conseil de sécurité nationale et de la police, on déclare que les enquêteurs se penchent vers la piste de l’extrémisme islamiste pour expliquer le double attentat de Boston.

[Article publié le 19 avril à 07:00]

Photo AFP : A droite, le suspect n° 1, 20 ans, a succombé à l’hôpital. À gauche son complice, peut-être son frère, 19 ans. Il est traqué dans les rues de Watertown

La police a demandé aux habitants de Watertown, près de Boston, de «rester éloignés des fenêtres» au moment où elle continuait de donner la chasse au deuxième suspect de l’attentat qui a fait lundi trois morts et près de 180 blessés à l’arrivée du marathon.

Des milliers de policiers lourdement armés vont de maison en maison vendredi matin dans Watertown, une localité proche de Boston, menant une vaste traque du deuxième suspect de l’attentat qui a endeuillé lundi le marathon de la ville. Le premier suspect, 20 ans, est mort après son arrestation tôt ce matin. Les deux frères seraient des Tchétchènes qui habitaient aux États-Unis depuis un an. Leur photo avait été diffusée hier dans les médias.

L’un des suspect tué, Tamerlan Tsarnaev, 26 ans.  (photo 20minutes.fr)

Le fugitif serait un homme de 19 ans nommé Dzhokhar A. Tsarnaev. La police croit qu’il se trouve dans la région de Watertown, à 16 kilomètres à l’ouest de Boston. Les policiers ont demandé aux résidants de rester chez eux et aux établissements de ne pas ouvrir leurs portes. Aucune voiture ne peut entrer dans la ville ou en sortir.

Tout le réseau de transport en commun de la région de Boston a été interrompu. Les voyageurs qui attendaient déjà en file pour prendre le bus ou le métro ont dû rentrer chez eux. Les écoles de la région et plusieurs universités, dont celle de Harvard, ont fermé leurs portes pour la journée.

Le commissaire de la police de Boston, Ed Davis, a dit qu’ils ont affaire à un terroriste qui a l’intention de faire d’autres victimes.

La police a aussi diffusé une nouvelle photo de l’homme qui est toujours recherché­.

Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir abattu un policier du Massachusetts Institute of Technology sur le campus de l’université tard jeudi soir, avant de voler une voiture à la pointe d’une arme. Le conducteur a éventuellement été libéré indemne. Ils auraient également blessé un employé du réseau de transport en commun de Boston.

Les autorités affirment que les deux suspects leur ont lancé des explosifs quand ils les ont pris en chasse jusqu’à Watertown. Un des deux hommes a été touché mortellement lors d’un échange de coups de feu avec la police pendant que l’autre réussissait à prendre la fuite.

Le suspect qui a été abattu par la police a été emmené au Centre médical Beth Israel Deaconess, à Boston. Les médecins ont indiqué que l’homme portait de nombreuses blessures par balles et qu’il semblait avoir été touché par une explosion. Ils ont toutefois refusé de confirmer qu’il s’agissait de l’homme qui portait la casquette noire dans les images diffusées par la police.

À Watertown, des témoins ont révélé avoir entendu des tirs et des explosions vers 1h, vendredi matin. Des dizaines de policiers et d’agents du FBI fouillent le secteur, notamment à l’aide de chiens et d’hélicoptères.

La télévision américaine a diffusé les images de résidants de la ville qui évacuaient leurs domiciles, certains avec leurs enfants dans les bras, sous la protection de policiers très lourdement armés.

Source : lapresse.ca