ATV : Les salariés y sont presque !

Vues : 2582

Leur détermination a quasiment payé ! En effet, les dons en chèque et espèces ainsi que ceux qui ont été recueillis par carte bancaire et via la plate-forme numérique Dalendo atteignent plus de 320 000 euros au moment où nous rédigeons ces lignes.

Et il faut 350 000 euros pour que ATV demeure dans le paysage télévisuel de la Martinique. C’est la somme que les investisseurs locaux doivent apporter et qui représente l’enveloppe  requise par le Tribunal. La juridiction décidera dans quelques heures en principe si elle permet la reprise de la chaine par le groupe Smart Consulting et les salariés d’ATV.

Mais il faut savoir que le cout total du projet se chiffre à 500 000 euros.

Une population généreuse et impliquée

Et bien, c’est à un formidable élan de solidarité auquel on a pu assister tout au long de ces 10 jours passés. De toute part, les martiniquais ont crié leur espoir de voir ATV survivre et continuer à leur proposer des programmes. Et les dons ont afflué de toute part : de la population, d’associations ou encore de certains élus. Ces derniers se sont positionnés de façon très différente. Si l’aide était impérative selon certains, d’autres ont carrément décidé qu’il s’agit là d’une télé privée et qu’il fallait recourir aux privés.

Une opération d’aide Kolé tête kolé zépol aussi été organisée par RCI cette journée de lundi 14 mai.

« 10 jours, 10 euros pour sauver Télé Péyi-A »

C est le slogan très parlant des salariés pour demander aux téléspectateurs et au-delà de permettre la continuité de la chaine. Ils ont donc créé Association Médias des Îles – AMI comme ils l’ont annoncé lors de leur conférence de presse en date du vendredi 4 mai. Au-delà du message martelé tout azimut, une caravane a sillonné la Martinique entière.

Cette somme va permettre à tous ceux qui ont contribué à la rassembler, à sauver la chaine de télé antillaise.

Dix jours se sont écoulés depuis que le personnel a décidé de non seulement sauver son outil de travail mais aussi continuer de permettre une véritable alternative à la télévision d’Etat, Martinique Première.

Le personnel d’ATV saura ce mardi 15 mai normalement, ce que le tribunal de commerce décidera.

Mais en attendant cette échéance cruciale, les dons peuvent continuer à se faire par chèques, par carte bancaire ou sur la plate-forme en ligne www.dalendo.com. Les responsables de cette vaste opération l’affirment, si le montant global de 350 000 euros n’est pas atteint, les donateurs seront automatiquement remboursés.

Photo : ATV Martinique