Audrey Pulvar : « Quand vous êtes la fille d’un monstre, forcément vous vous demandez si vous êtes un monstre vous-même »

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique
Mots clés : ,

« Quand vous êtes la fille d’un monstre, forcément vous vous demandez si vous êtes un monstre vous-même », déclaration d’ Audrey Pulvar après les révélations sur son père.

Audrey Pulvar est revenu sur ce terrible secret qui ronge sa famille depuis 20 ans: la dénonciation par ses trois cousines des actes incestueux perpétrés par son père, cette figure du syndicaliste martiniquais Marc Pulvar décédé en 2008 à l’âge de 71 ans. Des faits qui se sont produits il y a environ 45 ans. Les trois femme parlent de Marc Pulvar comme d’un prédateur sexuel dans un courrier.

Elle s’est exprimée ce lundi 15 février sur France Inter au micro de Carine Becard.
Sur les réseaux sociaux, ses détracteurs lui reprochent de n’avoir pas dénoncé cette attitude de pédo criminel de son père quand elle l’a appris.

Mais Audrey Pulvar considère que les choses ne sont pas simples.
Elle a annoncé qu’elle est intervenue pour les victimes. Selon elle, ces victimes parlent quand elles ont la force de le faire. Ses cousines parlent maintenant car il y a une conjonction de choses.

Ce sont des crimes qui détruisent les victimes.
Mais surtout, Audrey Pulvar a affirmé que ses cousines n’ont voulu en rien abîmer son image à elle, il n’y a aucune volonté de la gêner dans ses projets politiques ; ni de velléité d’abimer la mémoire de son père.