Auteur de fausses reconnaissances de paternité, il louait également des logements indignes à des étrangers

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, Guyane
Mots clés : ,

Fin septembre 2020, les policiers de Guyane mettaient fin aux agissements d’un « marchand de sommeil » qui louait depuis fin 2017, des logements indignes à des étrangers en situation irrégulière sur Cayenne.

L’’affaire débute par une alerte de la préfecture sur un ressortissant français auteur d’une dizaine de reconnaissances en paternité suspectes au profit de sans papiers sur Cayenne.

Les investigations menées par les enquêteurs permettaient de confirmer que cet homme avait effectivement effectué des fausses reconnaissances en paternité dans le but de faire obtenir des papiers à des personnes en situation irrégulière, contre rémunération.

Parallèlement, les policiers découvraient que l’individu sous-louait des logements insalubres à des familles de sans papiers sur Cayenne, allant jusqu’à leur faire payer des charges d’eau et d’électricité alors même que les compteurs étaient trafiqués.

Placé en garde à vue, l’individu a reconnu les fausses reconnaissances en paternité ainsi le système de logements indignes qu’il avait mis en place. Il a été déféré devant le procureur de la République de Cayenne et poursuivi devant le tribunal correctionnel des chefs de soumission de personnes vulnérables à des conditions d’hébergement indignes, reconnaissance d’enfant pour obtenir un titre de séjour, fraude aux allocations familiales et aide au séjour irrégulier. Il est sous contrôle judiciaire jusqu’à l’audience qui aura lieu le 05 janvier 2021 à 08h00.

Sources : Police nationale de Guyane