Aux Antilles-Guyane, le marché du travail est en repli au second trimestre 2013

Vues : 2

Marché du travail

Aux Antilles-Guyane, l’emploi salarié marchand est en repli au second trimestre 2013. La Guadeloupe et la Martinique retrouvent leur niveau d’emploi du quatrième trimestre 2012. La Guyane enregistre un ralentissement mais conserve un niveau d’emploi élevé.

En Martinique, l’emploi salarié enregistre une baisse de 1,7 % par rapport au premier trimestre 2013 (– 0,2 % en glissement annuel). Cette baisse provient d’un net repli du sous secteur des organisations associatives ainsi que du recul naturel du secteur de l’hôtellerie et de la restauration après le pic lié à la haute saison touristique (– 6,4 %). A l’inverse, L’emploi dans le secteur de la construction s’est amélioré sur une année (+ 2,2 %), mais est en recul par rapport au premier trimestre.

En Guadeloupe, l’emploi salarié recule de 1,6 % par rapport au premier trimestre 2013 (2,1% en glissement annuel). Ce recul est principalement lié à la chute du secteur des « autres activités de service » (– 14 %), de l’hôtellerie et la restauration (– 4,9 %), et du commerce (–2,4 %). A l’inverse, l’industrie extractive progresse de 3,7 % sur une année. La construction enregistre un regain d’activité avec une progression de l’emploi de 2,4 % par rapport au premier trimestre et 1,6 % en glissement annuel.

En Guyane, l’emploi salarié décroît de 1,4 % par rapport au premier trimestre 2013. Avec une chute de 14 % sur un trimestre, les « autres activités de services » contribuent en majorité à ce coup d’arrêt. L’industrie n’est pas impactée, au contraire de la construction ou du tertiaire marchand (respectivement – 1,3 % et – 1,9 % sur un trimestre). L’emploi affecté aux activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien est en recul. A l’inverse, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration reste stable sur un trimestre et affiche une progression de 2,9 % en glissement annuel.